Recent Posts
a
17 July 2018

Présélection Miss Burkina: La 2e fois aura été la bonne pour Sonia

Elle s’était présentée dans la région à Ziniaré mais la chance ne lui avait pas sourie. Elle a été classée 3e, 2e dauphine donc. Une position qui ne lui permettait pas d’être à la finale nationale de Miss Burkina 2018. Hier 22 juin, Sonia Ouédraogo dont nous faisons allusion est allée tenter sa chance à la dernière phase de présélection dans la région du Centre à Ouagadougou. Il faut noter que le règlement permet aux candidates non retenues de se représenter dans une autre région une 2e fois. Et donc la deuxième fois a été bonne pour Sonia qui a été élue miss de la région du Centre (Ouagadougou).

Voici les représentantes de la région du centre

A la question de savoir le plus qui  lui a permis d’être couronnée cette fois-ci l’étudiante de 18 ans en première année de médecine répond: « C’est Dieu, c’est à lui que je dois mon succès ce soir. En plus, il faut dire que j’ai renforcé le texte de mon speech sur la scolarisation de la jeune fille au Burkina Faso. Je pense que ce sont ces deux raisons en plus bien sûr de ma beauté physique qui m’ont permis de monter sur le podium ce soir ».

La miss Ouaga et ses dauphines

L’autre miss qui représentera Ouagadougou cette année à la finale nationale se nomme Sadia Sanfo. Etudiante  en première année économie elle vient de voir son rêve se réaliser en sa première participation . Elle a été élue première dauphine. Le podium a été fermé par Carène étudiante en 2e année de médecine. Tout comme les appelées des autres régions, les miss de Ouaga ont reçu des chèques de 250 000, 150 000 et 100 000 F CFA.

Le coordonnateur du NCOMIB et la marraine de la soirée applaudissant le passage des candidates

On note que l’élection s’est déroulée dans la salle du CENASA en présence du coordonnateur du Nouveau comité de miss Burkina Joachim Backi, du PDG de SOKOZAF Mme Kady Zagré marraine de la soirée et de bien d’autres invités de marque. La phase de Ouaga met fin à un périple de 6 mois des membres du comité d’organisation qui ont commencé depuis le mois de janvier à sillonner les régions du Burkina à la  recherche les perles rares. Les regards sont désormais tournés vers le 27 juillet prochain dans un peu plus de 1 mois pour la finale nationale.

Yannick SANKARA

 
Share With:
Rate This Article
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR