26 November 2020

REMA 2020: C’est parti pour deux jours de réflexion sur la musique africaine

Partager
  • 26
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    26
    Partages

Les Rencontres musicales Africaines REMA se sont ouvertes hier 22 octobre au CENASA. Ce rendez-vous musical qui prend de plus en plus ses marques dans le monde musical est à sa 3ème édition. C’était en présence du ministre de la Culture, du ministre du Commerce, du ministre de l’Energie, du représentant de l’ambassade des États-Unis au Burkina Faso et de nombreux acteurs culturels. 

Alif Naaba, promoteur des REMA.

Après les mots introductifs de ses collègues venus soutenir les REMA, le patron de la cérémonie, le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango a souhaité un plein succès aux travaux des acteurs culturels pendant ces deux jours.  » Je voudrais saluer et encourager les organisateurs de la tenue de cette 3ème édition des REMA. Je souhaite que tous les vents leurs soient favorables. Pleins succès à la 3ème édition », a-t-il dit.

Les partenaires clés de l’événement n’ont pas manqué de marquer leur présence et leur satisfaction à la tenue de cette édition des REMA.

Le ministre de la Culture, Abdoul Karim Sango

« C’est un réel plaisir d’être avec vous. Les Etats Unis reste un partenaire de la culture burkinabè. L’ambassade des États-Unis est fière d’être là aujourd’hui pour appuyer financièrement les REMA« , a indiqué le représentant de l’ambassade des États-Unis qui ajoute que les Etats Unis a souhaité collaborer avec Alif Naaba depuis le début.

Le représentant de l’Ambassadrice des USA au Burkina Faso

Pour le promoteur de l’événement, c’est un énorme plaisir de voir rassembler tant de personnes pour l’ouverture de cette 3ème édition des REMA à Ouagadougou.  » Les REMA sont nées sous un petit hangar avec des amis dont Didier Awadi. Je me suis dit que comme au Burkina nous n’avons pas les moyens comme les autres, on peut faire de telle sorte que Ouagadougou soit un incubateur, un lieu où les gens réfléchissent aux politiques de développement au niveau de la musique. Les REMA ne veulent se comparer à aucun autre forum. Nous voulons juste être le lieu où les idées se prennent pour impacter l’industrie musicale sur le continent africain », a déclaré le Directeur des REMA, Alif Naaba.

L’ ouverture a été riche en couleurs musicales avec des prestations d’artistes burkinabè de renommés comme Abibou Sawadogo, Nabalüm et Smarty. L’humour aussi était au Rendez-vous avec le Maréchal Zongo.

Les autorités sont venues soutenir l’événement.

« Musique, digital et économie locale, comment développer des outils adaptés ? ». C‘est sous ce thème que vont réfléchir les acteurs et professionnels de l’industrie de la musique durant deux jours.

Les REMA sont un évènement annuel qui réunit au Burkina Faso des professionnels de la musique venant d’Afrique et d’ailleurs, pour échanger sur des thèmes. Deux éditions se sont succèdées dont la dernière du 13 au 15 juin 2019.

BFAT


Partager
  • 26
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    26
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR