Afriyelba
A la Une Sport

SABOTS D’OR 2015: LA CEREMONIE SE TIENDRA LE 8 AOUT


La deuxième édition des Sabot d’or du nom de cette cérémonie de distinction et de récompense des acteurs du fasofoot se tiendra cette année le 8 août prochain. A un peu plus d’un mois de l’évènement, nous avons rencontré le promoteur Issiaka Ilboudo pour nous enquérir de l’état d’avancement des préparatifs.

Afriyelba: Après une première édition réussie l’année dernière, vous voilà à la porte de la deuxième édition!

Issiaka Ilboudo: Avant de répondre à votre question, permettez moi de remercier et féliciter le site Afriyelba qui, bien qu’étant une structure très jeune piloté par un jeune, fait beaucoup pour la culture et le sport au Burkina Faso. Pour revenir à votre question, je dirai qu’en effet depuis la fin de la première édition, nous avons entamé les préparatifs de la deuxième si bien qu’actuellement nous sommes bien avancés. A la première édition, nous avons eu quelques partenaires qui nous ont fait confiance et qui ont décidé cette année encore de nous accompagner donc nous n’avons pas trop de soucis à nous faire. La soirée se tiendra le 8 août prochain juste après la finale de la coupe du Faso, prévu le 5 août,   dans la salle climatisé de RAN hôtel à partir de 19h30. Elle est placée sous le patronage du ministre des Sports et des loisirs, David Kabré et le parrainage de Kassoum Zico ex international et fondateur du centre de formation KOSAF.

L’année passé le sacre suprême est revenu au défenseur Aboubacar Traoré  de l’Etoile filante de Ouagadougou. Quel impact ce sacre a-t-il eu sur ce joueur qui a été désigné meilleur du championnat burkinabè?

Il faut dire que l’impact a été très positif parce que juste après l’élection de ce joueur qui a été relayé aussi bien par la presse nationale et internationale, il a eu un contrat en Egypte. Il y est allé pour des essaies. Il est revenu mais nous pensons qu’il rejoindra son club très bientôt. Il faut aussi dire que le trophée reçu par ce joueur a contribué à lui apporter beaucoup plus de confiance. J’ai toujours dit qu’au soir de la carrière d’un athlète, ce que l’on retiendra de lui, ce sont les trophées qu’il aura glané mais pas son argent qui peut finir d’un moment à l’autre. Donc Aboubacar Traoré pourra fièrement garder le trophée qu’il pourra montrer à ses enfants. Je dois confier aussi que Zakarya Sanogo désigné meilleur espoir de l’année évolue actuellement en France. D’une manière ou d’une autre on pourra se réjouir parce que la cérémonie a contribué à donner de la confiance non seulement aux joueurs mais aussi aux recruteurs.

Pour l’édition de cette année au niveau du jury nous supposons que le travail est presque fini étant donné que la saison est close.

En effet le plus gros du travail a déjà été fait. Je dois préciser que nous avons un jury qui a la particularité de travailler tout au long de la saison. Les membres du jury sont des journalistes sportifs,  des personnes férues du football qui sont réguliers dans les stades si fait qu’ils font le travail au fur et à mesure. Les résultats de leur travail c’est à dire les nominés par catégorie, seront divulgués lors d’une conférence de presse qui se tiendra très bientôt.

Y a t-il des innovations qui ont été apportées cette année?

Oui pour l’édition 2015, nous avons une catégorie qui a fait son entrée. Il s’agit du sabot d’or de l’intégration qui est le trophée qui va récompenser le meilleur joueur étranger qui évolue dans le championnat national. Nous voulons par l’introduction de cette catégorie, rester dans la dynamique de l’intégration prônée par les institutions sous régionales tels que l’UEMOA et la CEDEAOA.

Pour terminer, je voudrais remercier les autorités sportives du Burkina, je fais ici allusion au ministère des sports et des loisirs, à la Fédération burkinabè de football et à la ligue professionnelle de football qui nous accompagnent depuis la première édition. Mes remerciements vont également à l’endroit des partenaires, de la presse et toutes les personnes de bonnes volontés qui ont accepté nous faire confiance en nous soutenant. Je vous donne rendez-vous le 8 août pour la cérémonie qui sera riche en couleur, en son et en image.

 


Articles similaires

Concours NESCAFE ONE SONG : Black Danny est le gagnant du Burkina Faso.

Afriyelba

Coupé-Décalé: Josey est la meilleure chez les dames en Côte d’Ivoire

Afriyelba

FESPACO 2017: Le Prix Thomas Sankara s’envole pour le Rwanda

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR