26 November 2020

Salon de la Musique d’Abidjan: le Burkina Faso en sera le pays invité d’honneur

Partager
  • 34
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    34
    Partages

La première édition du Salon de la musique d’Abidjan (SAMA) se tient très prochainement en Côte d’Ivoire. Si pour l’heure aucune date n’a été communiquée officiellement, le projet a été présenté aux journalistes et acteurs culturels lors d’une conférence de presse, ce 26 octobre. Le promoteur a profité de sa présence à Ouagadougou dans le cadre des Rencontres musicales africaines (REMA) qui se sont achevées le week-end dernier, pour échanger avec les hommes et les femmes de médias.

Une conférence, des ateliers de formation, du Networking, des expositions, des rencontres B to B, un concert live, un village SAMA, voilà le menu qui sera servi à la première édition du Salon de la Musique d’Abidjan (SAMA) où le Burkina Faso est pays invité d’honneur. Le projet est porté par Guy Pacôme SOMIAN ( Commissaire général du SAMA), PDG de Médium Africa. Selon lui, la première présentation du projet a été faite le 30 janvier dernier du côté de Côte D’Ivoire. C’est pourquoi, « en marge des Rencontres musicales africaines (REMA) auxquelles nous avons participé et prendre part à de très bonnes formations, nous avons décidé de partager l’information avec les acteurs culturels et la presse burkinabè », a dit le Commissaire général du SAMA, Guy Pacôme.

Guy Pacôme Somian, PDG de Médium Africa et Commissaire général du SAMA.

Pour lui, le SAMA est une plateforme de rencontres et d’échange entre des acteurs de l’écosystème musical à Abidjan. Donc une plate tournante de la musique africaine. Étant le premier salon du genre en Côte d’Ivoire, de l’avis du promoteur, le SAMA entend devenir une référence en matière de rendez-vous culturel en Afrique. De ce fait, il ambitionne présenter au grand public les métiers et les acteurs liés à l’industrie musicale ivoirienne et au-delà des acteurs africains ; créer et réunir toutes les entreprises de la chaine de valeur musicale ; tester des produits et services innovants dans le domaine du digital et enfin détecter et promouvoir de nouveaux talents.

Le promoteur a co-animé la conférence de presse avec PDG du groupe Slamazone et Maréchal Zongo et Roland Batoua.

Le SAMA s’adresse donc à tout le monde et surtout aux fanatiques de la musique. Pour cette première édition le Burkina Faso est à l’honneur. Et déjà des artistes musiciens comme Fleur et Habibou Sawadogo qui ont laissé une bonne impression lors des récentes REMA sont dans le viseur des organisateurs, à en croire à Guy Pacôme SOMIAN. Les dates de ce premier salon de référence africaine qui se tiendra pendant deux jours à Abidjan seront communiquées dans les mois à venir.

Abatidan Casimir NASSARA


Partager
  • 34
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    34
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR