Recent Posts
a
24 May 2019

SALON INTERNATIONAL BoT : Le Dr Martine Kone/Diallo parle de pesticides dans l’agriculture

A la veille de la cérémonie d’ouverture de la deuxième édition du salon international Business on Technology ( BoT), Martine Koné/Diallo maitre de recherche à l’Institut de Recherche en Sciences Appliquées et Technologies ( IRSAT) a animé une conférence autour du thème « Les pesticides dans l’agriculture : Avantages et risques ». C’était au pavillon soleil levant du Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou (SIAO) devant de nombreux acteurs du secteur agricole.

« L’utilisation des pesticides est incontournable parce qu’elle permett d’augmenter les rendements, en luttant contre les ravageurs. Mais il faut dire qu’il y’a aussi des inconvénients. Ces inconvénients sont liés au fait que les pesticides ont un impact sur l’environnement et sur la santé humaine. Les dangers pour l’homme sont entre autres l’intoxication directe par inhalation, l’intoxication à travers la peau et la consommation des aliments contaminés par les pesticides ». C’est en ces termes que Mme Martine Koné/Diallo a résumé la communication qu’elle a donné ce mercredi 13 mars 2019, avant l’ouverture officielle du salon international BoT.

Les participants ont suivi avec beaucoup d’intérêt la communication deDr Martine

Elle a poursuivi en indiquant que, pour éviter les effets pervers des pesticides il est impérieux d’utiliser ceux qui sont homologués et observer les bonnes pratiques d’utilisation. « Si un pesticide est homologué pour le coton il n’est pas à utiliser sur les choux. Alors qu’on rencontre des situations ou les pesticides utilisés pour le cotonnier sont utilisés sur les choux » déplore le maitre de recherche. Elle a précisé par la suite que, les pesticides qui ont une forte rémanence sur l’environnement ne doivent pas être utilisés.

Dr Martine Koné/Diallo encourage l’utilisation de bio-pesticides

Au cours de son exposé le docteur Martine Koné/Diallo a encouragé l’utilisation des bio-pesticides pour limiter les effets néfastes des pesticides sur l’écosystème. Elle a confié aussi que l’IRSAT dispose de formules de bio-pesticides qui peuvent constituer une bonne alternative pour les producteurs agricoles. Au sortir de la conférence, Sidiki Coulibaly président directeur général de la compagnie d’apiculture Doubakoro Hive retient qu’il y’a des méthodes pour éviter d’utiliser les pesticides qui peuvent être nuisibles pour l’homme et son environnement, mais qui sont relativement chères pour le paysan. Il a invité les producteurs à se mettre ensemble et approcher les structures de recherche pour bénéficier de ces bio-pesticides.

Sidiki Coulibaly invite les producteurs à s’organiser pour bénéficier des bio-pesticides

Sougrinoma Ismaël GANSORE

Share With:
Comments
  • L’UTILISATION DE TOUT PESTICIDE DANS L’AGRICULTURE , EN AFRIQUE ET DANS LE MONDE , DOIT ÊTRE CONSIDEREE COMME UN CRIME CONTRE L’HUMANITE ./.

    Mar 16, 2019

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR