Recent Posts
a
17 January 2019

SOKO FESTIVAL 2019 : Le show a commencé à Ouaga

Après son ouverture officielle les 4 et 5 janvier derniers du côté de Bobo-Dioulasso la quatrième édition de Soko festival s’est déportée dans la ville de Ouagadougou. Hier 8 janvier 2019, plusieurs artistes musiciens dont Dicko fils se sont produits à l’espace Napam Beogo, sis au quartier Gounghin, devant un public en ébullition.

Le 8 janvier marquait le début des prestations de la quatrième édition de Soko festival dans la ville de Ouagadougou. C’est l’espace Napam Beogo qui a servi de cadre pour de jeunes artistes comme le joueur de Goni (instrument traditionnel de musique) Mad Goni, le groupe Badenya Kadi et l’homme de la guitare Kamsy. Après le passage de ces artistes sur le plateau du tremplin l’orchestre Sabwana Orchestra a fait son entrée sur scène. Ce regroupement de musiciens Franco-Burkinabè crée en 2014 puise ses racines dans le mélange des cultures occidentales et Ouest africaines.

Georges Kabore félicitant le directeur de Soko festival

 

Ledit orchestre a émerveillé le public avec sa musique inspirée des rythmiques classiques et du jazz. Au cours de la soirée, Georges Kabore le directeur de l’institut burkinabé Georges Kabore, a salué l’initiative d’Ibrahim Keita directeur de Soko festival tout en promettant de le soutenir jusqu’au bout de son aventure. Le Cheick Hadj Ismaël, un des grands soutiens de la culture burkinabé, a prodigué des bénédictions à toute l’assemblée avant que Dicko fils n’assure le bouquet final. Accompagné de ses musiciens le Tamani d’or de l’artiste étranger le plus joué au Mali a démontré une fois de plus sa maitrise de la musique live. Kora toujours à la main, vêtu d’un ensemble bazin de couleur rouge, le concepteur du « Denke Denke » n’a pas eu du mal à faire danser le melting pot, composé d’Occidentaux et d’Africains, qui avait pris d’assaut l’espace Napam Beogo.

Le public a répondu présent à l’appel

A la fin du show de Dicko fils le maître de cérémonie a rappelé aux uns et aux autres que les prestations se poursuivent aujourd’hui, 9 janvier 2019, à l’espace Napam Beogo avec plusieurs autres artistes comme Mai Lingai.

Sougrinoma Ismaël GANSORE

Share With:
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR