Afriyelba
A la Une Musique

Ouvrir la musique Ouest africaine au marché mondial, l’objectif de la huitième édition de Yaar music-Soko Festival.


La huitième édition de Yaar Music-Soko festival.se tiendra en dépit du contexte sécuritaire et socio-politique difficile que traverse le Burkina Faso. L’évènement aura lieu du 11 au 14 janvier 2023 et connaîtra des innovations. Les organisateurs du festival ont rencontré la presse ce jeudi 15 décembre à l’institut Goethe de Ouagadougou, afin de dérouler les grands axe de la manifestation. 

Le comité d’organisation de la huitième édition de Yaar music-Soko Festival.

Pendant 7 ans, Yaar music-Soko festival a réussi à proposer un programme original aux professionnels et amateurs de la musique burkinabè. En plus de la riche programmation musicale, le festival à permis à de jeunes artistes burkinabè d’effectuer des tournées en Europe. L’illustration parfaite de cette ouverture sur le marché européen est TOKSA qui après une série de spectacles collabore désormais avec des structures européens. Aujourd’hui, le festival permet au delà des artistes musiciens à la chaîne de l’industrie musicale de se renforcer. Pour se faire la présente édition proposera des rencontres entre professionnels de la filière musique , des formations professionnelles sur la gestion de carrière artiste, un plateau d’artistes professionnels venus de plusieurs pays, une scène découverte d’artistes émergeants de diverses horizons et l’accompagnement pour des tournées, des concerts,etc. Selon Achille Ouattara, chargé de la programmation du festival, une vingtaine d’artistes seront présents pour cette édition. << Malgré les difficultés nous misons sur la qualité et le professionnalisme>> a-t-il déclaré.

Achille Ouattara chargé de la programmation de Yaar music-Soko Festival.

<< Tenir cette édition c’est une manière à nous d’être résilients face aux problèmes que rencontre le pays. Et nous ne vous proposerons pas une édition au rabais>> a renchérit Freeman Tapili, coordonnateur général du festival.

Le concept Yaar music qui vient s’ajouter à Soko festival veut mettre en place un réseau des acteurs musicaux des artistes d’autres pays pour favoriser la programmation des artistes organisés en réseau sur d’autres marchés sur le continent et au delà. Selon le directeur du festival Ibrahim Keita, Soko festival était réservé au musiciens émergents du Burkina, tandis que Yaar music va programmer des artistes et des professionnels du Mali, du Sénégal,le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Togo,etc.

Ibrahim Keita, Directeur de Yaar music-Soko Festival.

<<Le Yaar music va présenter des artistes professionnels d’ici et d’ailleurs pour créer une scène professionnelle pour des artistes professionnels partout dans le monde. C’est un réseau professionnel des arts vivants africains. On a besoin aujourd’hui de conquérir des marchés qui ne sont pas juste des marchés de partenariat et nous pensons y arriver avec le Yaar music>> a-t-il expliqué.

Le rendez vous est donc pris du 11 au 12 janvier au Goethe Institut et du 13 au 14 janvier au CENASA pour la huitième édition de Yaar music-Soko Festival.

Par Wend Kouni 

 


Articles similaires

SORTIE DISCOGRAPHIQUE: Glhory en mode « Succès et gloire »

Afriyelba

Festival Faso Day en terre ivoirienne: RDV du 06 au 8 juillet prochain

Afriyelba

Voici les albums de rap les plus vendus en 2015

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR