Afriyelba
A la Une Société

Association Tiétar : les activités lancées à Zagtouli


 L’Association « Tiétar » a organisé, le dimanche 26 février 2017, une cérémonie de lancement de ses activités à Zagtouli au secteur 34 dans l’arrondissement 8 de Ouagadougou. Cette cérémonie a mobilisé des autorités et des populations venues traduire leur joie d’accueillir dans la localité, la nouvelle association dont le nom « Tiétar » signifie « Entraide » en dagari.

 

Quand « l’Association Tiétar » lance officiellement ses activités le 26 février, les populations de Zagtouli et environnants se mobilisent et applaudissent. Ces populations sont visiblement convaincues, de part leur réaction, du bien-fondé de ladite association qu’elles ont accueillie à bras ouverts. Elles avaient, du reste, du mal à cacher leur joie à la cérémonie marquant le démarrage effectif des activités de l’association dénommé « Tiétar ». Ces activités planifiées suivant un plan quinquennal visent, selon le président de l’association, Bienvenu Sié Kambiré, à atteindre des objectifs clairs. Il s’agit de sensibiliser, a-t-il précisé, sur les IST et VIH-SIDA, la tuberculose et le paludisme et de promouvoir la santé sexuelle et de la reproduction ainsi le dépistage volontaire du VIH. Pour atteindre ces objectifs, de nombreuses activités sont prévues dont  la construction « très attendue » d’un Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) disposant d’un dispensaire, d’une maternité, d’un dépôt pharmaceutique.

Le parrain Pothin Poda au milieu avec les co-parrains

De même, une sensibilisation de masse sur les IST et VIH-SIDA sera entamée au profit des élèves  issus de 17 établissements (lycées privés et publics). Et ce n’est pas tout : l’association Tiétar a décidé de soutenir 38 associations de femmes et autres groupements féminins ainsi que les personnes âgées dans la prise en charge de leur santé. A ce propos, la prise de la tension des personnes âgées de 50 ans et plus sera assurée de façon gratuite tandis que celles dont l’âge est inférieur devront débourser chacune 200 FCA. Ces différentes actions en ligne de mire suscitent beaucoup d’espoir pour les populations  qui ne cachent pas leur satisfaction à l’instar de Solange Méda. « Tout le monde est content de la création de cette association que ce soient les enfants, les jeunes, les vieux. Grâce à Tiétar, nous bénéficierons des soins de proximité. Je suis trop contente, les mots me manquent,….».

Plusieurs autorités sont venues assister au lancement des activités de l’association

Contribuer au bien-être de tous

Même motifs de satisfaction au niveau de l’équipe des personnes engagées à soutenir l’association Tiétar dans ses actions visant à améliorer les conditions de vie des populations. Cette équipe est composée du médecin-chef du district sanitaire de Boulmiougou, Dr Noël Nacoulma qui a patronné la cérémonie de lancement, du parrain Pothin Poda, directeur émérite des hôpitaux et des services de santé. A ces personnalités de ressources s’ajoutent les deux co-parrains, Dr Julie Marie Adeline Kafando/Kyelem Kafando, neurologue-épileptologue au Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo et Dr Clotaire Y. Hien, gynécologue obstétricien, à l’assistance médicale à la procuration à l’Hôpital national Blaise Compaoré.

Photo de famille pour immortaliser l’évènement

Ces personnalités entendent conjuguer leurs efforts  et donner des conseils pratiques et utiles pouvant permettre à la jeunesse association Tiétar de grandir et de jouer sa partition en faveur du bien-être des populations. Il en est de même pour les autres partenaires dont l’entrepreneur Inoussa Sawadogo qui a décidé d’aider pour la construction du CSPS ainsi que le ministère de la Santé et le district sanitaire de Boulmiougou avec lesquels l’association a signé des conventions. Ces nombreux soutiens augurent de bonnes perspectives pour l’association qui a obtenu son récépissé en mars 2015 et dont le nom « Tiétar » signifie « Entraide en dagari », a précisé le Secrétaire général de l’association, Anastazie Aïda Lamoukry.

Saidou Zoromé


Articles similaires

Arafat roule carrosse… …Sa mère toujours en taxi !

Afriyelba

MATCH AMICAL FLOBY §BEBI PHILIP: Il a fallu les prolongations pour départager les deux artistes

Afriyelba

50 Cent : arrêté pour avoir balancé une insulte en concert

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR