Afriyelba
A la Une Musique

BURKINA : FETE DE LA MUSIQUE : Des prestations de qualité malgré le public nonchalant


Débuté le mardi 19 juin 2018, la 13e édition du festival fête de la musique déroule sereinement son programme musical sur la place de la nation de Ouagadougou. Hier 20 juin  plusieurs artistes en herbe et des artistes confirmés comme Sana Bob et Pamika la Star ont montré aux Ouagavillois leur puissance de frappe devant le micro.

Les prestations musicales de ce mercredi 20 juin 2018 ont commencé autour de 21h sur la place de la nation devant des Ouagalais savourant tranquillement leurs boissons dans les maquis dressés pour l’occasion. Le public a eu comme plat d’entrée des prestations en play back avec de jeunes talents comme 1200 gang, VINS, Mister melo, Bamoss Keita, le Roy Samory et bien d’autres. Le jeune rappeur VINS a fait bouger la place de la nation avec son tout nouveau single baptisé « Poupoupan » sorti le 18 juin dernier. Un single qui a fait 2000 vues sur YouTube en l’espace de 2H. Bomas keita qui a mis, en mai 2018, sur le marché discographique son deuxième album baptisé « célibatérium » a égaillé les Ouagalais avec ses danseuses. Le concepteur de Aya de Ouaga Mister Melo a bouclé le round des plays back avec les applaudissements du public.

Le public a bougé au rtyhme de la nouvelle chanson de Fleur

Par la suite Bethel Israël a fait son passage sur scène avec une prestation en semi live. Les hostilités ont débuté aux environs de 22h 30 avec l’impératrice de la musique traditionnel Nana Bibata. Cette artiste aux 26 albums a plongé son public dans les profondeurs de nos traditions avec des chants de louange par ci des appels à l’amour et au bien être par là. Le tout sur une belle prestation 100% live.  Elle a aussi marqué son passage sur scène à travers ses danseuses qui maitrise cette danse du pays moaga appelé le « To Kiègba ».

Mister Melo a fait bouger avec son Aya de Ouaga

Après Nana Bibata l’artiste qui veut « djongotiser » le Rn’B, Saga Den, a fait mousse avec ses tube Rama et Tan Soua. A la suite de Saga Den l’interprète de « vive les mariés », Fleur a fait son apparition sur scène pour chanter les détresses de la jeunesse africaine, et invité les uns et les autres à bouger avec son nouveau concept appelé le « Kelemanbé ». Le crieur public, le défenseur du vivre ensemble, Sana Bob a fait une entrée tonitruante en allant vers le public qui ne se faisait pas trop sentir sur la place de la nation. L’auteur de la chanson a succès « mon pays » a demandé aux Burkinabè d’être fiers de leur pays malgré les remous qu’il connait actuellement. La boucle a été bouclé en beauté en le Kundé du meilleur featuring 2017, Pamika Kambou Patricia alias Pamika la Star.

VINS une valeur sûre du Hip Hop Burkinabé

Sougourinoma Ismaêl Ouédraogo


Articles similaires

NUIT DU STAND UP ET DU LAANGANDE : Les messages des humoristes invités à l’endroit des Burkinabè

Afriyelba

Dicko Fils : Désormais pour le voir il faudra lever la tête haute

Afriyelba

AKON SERA A L’INVESTITURE DU PRESIDENT ROCH

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR