1 July 2020

CASH Transfert Covid19 : YUP partenaire de transfert du projet Filet Sociaux

Partager
  • 224
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    224
    Partages

  1. L’État avec l’accompagnement de la Banque Mondiale, à travers le projet filets sociaux, a défini un accompagnement financier aux profits des populations les plus vulnérables. Les premières bénéficiaires du paiement de cash transfert, ont reçu leur enveloppe ce mardi 26 mai 2020 au Centre national des arts du spectacle et de l’audiovisuel (CENASA). Les bénéficiaires, composés uniquement de femmes, auront droit à une aide financière de 20 000F par mois durant 3 mois.

Le projet cash transfert au profit des populations vulnérables victimes ou affectées qui s’inscrit dans le cadre de la réponse à la COVID 19 est une action du gouvernement qui vise à améliorer les conditions de vie des populations vulnérables face à la pandémie. Pour ce faire, c’est la bagatelle somme de 2 milliards 580 millions de FCFA qui seront versés à environ 43 000 bénéficiaires directs. Soient 301 000 bénéficiaires indirects à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso. « On a vu notre partenaire, la Banque Mondiale, qui a procédé au déclenchement d’un Fonds d’urgence pour assister les personnes vulnérables dans les marchés et yaars. On a pu répertorier 43 000 personnes à cet effet. Des équipes du ministère ont effectué une enquête sociale qui a permis de trouver ces personnes », a confié Hélène Laurence Marchal Ilboudo, ministre en charge de la femme, de la solidarité nationale et de la famille.

Selon la ministre de la femme, ces bénéficiaires ont été choisis grâce à une enquête sociale.

L’entreprise YUP Burkina est chargée de l’opérationnalisation du paiement. Elle a simplifié les méthodes de paiement afin de faciliter les transactions. Rodrigue Zabsonré, Directeur général de YUP Burkina a expliqué la procédure à suivre afin de retirer le cash : « Tenant compte du niveau d’instruction des populations cibles, aucune bénéficiaire n’aura à saisir une syntaxe à dièse ou étoile, pour effectuer le retrait de son cash. En effet, les bénéficiaires sont au préalable enrôlées sur la plateforme YUP avec leur Carte nationale d’identité Burkinabè (CNIB) en cours de validité et leur numéro de téléphone. Une fois le transfert monétaire effectué, chaque bénéficiaire, reçoit son argent dans son téléphone. Elle se présente alors dans un point YUP, elle donne son numéro de téléphone et le montant qu’elle souhaite retirer ».

L’une des bénéficiaires recevant son enveloppe des mains du maire de la Commune de Ouagadougou

Une séance de démonstration initiée sur place, a permis de rassurer les femmes et le gouvernement de la bonne marche de la procédure. « Nous sommes très heureuses de recevoir cet aide. Avec la fermeture des marchés et yaars, nos activités ont été stoppées. C’est donc difficile de retrouver notre rythme de vie et d’avoir notre pitance quotidienne », a déclaré KOROGO Léonie.

Léonie Korogo, l’une des bénéficiaires se réjouit de l’aide du Gouvernement.

Selon le ministre en charge de la femme, de la solidarité nationale et de la famille, ce projet prévoit de toucher d’ici 2024, environ 216 000 bénéficiaires directs.

 

Eunice NIKIEMA

 

 


Partager
  • 224
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    224
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR