Recent Posts
a
19 November 2019

CINEMA : L’Ambassade des Etats Unis au Burkina fait un don de matériel au FESPACO

Partager
  • 22
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    22
    Partages

Le 17 octobre dernier l’Ambassadeur des Etats Unis, Andrew Young, a fait un don de matériel au  Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (FESPACO). Le lot, d’une valeur de 25 millions de francs CFA, est composé d’un projecteur de films et d’autres équipements. C’était en présence du Délégué générale du FESPACO, Ardioma Soma et ses collaborateurs

« Un projecteur DCP très facile d’utilisation conçu pour l’Afrique, car il est intégré un système ventilation dans le projecteur qui permet de stopper toutes les poussières qui vont s’encastrer dans l’appareil, avec des filtres électrostatiques qui feront une barrière pour cette poussière. En plus, nous avons aussi un serveur intégré qui permet de projeter au moins deux films de long métrage. Nous avons deux terra intégré dans le projecteur. L’interface est facile d’utilisation. Même avec une clef USB ou un câblage télé on peut projeter le film. Pour être précis, ce projecteur peut être exploité dans des conditions environnementales de 10 à 35 degrés ». Ce sont là les caractéristiques techniques du projecteur  expliquées par le technicien Diallo.

Le technicien,. Diallo donne ici les caractéristiques techniques du protecteur

Ce don, d’une valeur de 25 millions de nos francs, symbolise l’engagement des Etats Unis à entretenir une relation durable avec le Burkina Faso et vise, selon l’Ambassadeur des Etats Unis Andrew Young, à soutenir le FESPACO dans ses efforts visant à intéresser de nouveaux publics burkinabè au cinéma et à former de futures cinéastes pour la génération à venir. De son avis, le FESPACO c’est 50 ans  d’histoires du continent Africain à travers le cinéma et la plus part de ces histoires ont été suscitées  par des voix créatrices burkinabè. « Au regard des défis actuels, votre festival n’est pas seulement une contribution au cinéma mondial mais c’est un élément essentiel dans le développement culturel de votre pays » a déclaré Andrew Young.

Andrew Young a dit que le FESPACO est un élément essentiel dans le développement culturel du Burkina Faso

C’est pourquoi les Etats Unis veulent  marcher main dans la main avec toutes ces créativités pour donner un appui a « ces voix, à ces yeux, à ces oreilles » de pouvoir expliquer ces histoires  de manière plus profonde. A en croire Andrew Young, les Etats Unis ont toujours soutenu le cinéma africain et le soutiendront toujours. « Si on regarde de par le passé, on peut dire que les Etats Unis ont soutenu le cinéma africain. Nous sommes avec vous dans le passé, nous sommes engagés avec vous aujourd’hui et nous allons être engagés avec vous dans le future », a-t-il laissé entendre . Pour les bénéficiaires, ce don de  matériel est un ouf de soulagement et c’est avec enthousiasme que le Délégué général du FESPACO, Ardiouma Soma l’a réceptionné.

Selon le Délégué général du FESPACO, Ardiouma Soma, ce geste de la part des États Unis au FESPACO n’est pas une première fois

Il n’a donc pas caché ses sentiments et ceux de ces collègues du FESPACO. «  C’est une immense joie qui nous anime mes collègues et moi du FESPACO, les professionnels du cinéma et de l’audio-visuel du Burkina et du continent Africain pour cet énième geste des Etats Unis à l’endroit des cinémas d’Afrique. Ce n’est pas la première fois. Il y a plusieurs éditions déjà que nous bénéficions de l’appui, très efficaces,  de l’Ambassade des Etats Unis », s’est-il réjoui. Ce don intervient alors que le FESPACO souffle sa cinquantième bougie.

Le personnel du FESPACO et la délégation de L’ambassade posant en famille pour la postérité

Abatidan Casimir Nassara


Partager
  • 22
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    22
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR