Afriyelba
A la Une Société

Ma copine a avorté mais je suis toujours fou d’elle. Que faire ?


Je faisais la compagnie d’une fille qui a  un moment donné est rentrée en apprentissage. En ce moment je continuais mes études à l’université. De temps en temps je lui rendais visite. A un moment donné ça n’allait plus bien entre elle et moi. Quand je lui ai demandé à savoir elle me disait si moi je ne savais qu’elle est en apprentissage depuis qu’elle a commencé; juste
pour me signifier que je dois la nourrir alors que malgré le fait  que je suis étudiant je faisais face à certaines charges liées à ma famille (loyer, enfants de mon grand frère et autres). Ainsi je lui ai dit que je romps avec elle afin qu’elle soit libre et trouver celui-là qui subviendra à ses besoins. Bien avant ceci même l’un de mes grands frères m’avait dit de cesser de faire la marche avec cette fille car le grand frère que je suis immédiatement était sorti avec cette dernière. A Je trouve après une autre fille par l’intermédiaire de ma grande sœur. Celle-ci au cours de notre compagnie a pris une grossesse d’autrui pour me donner. Après refus de ma part elle l’a avorté. C’est quand je lui ai dit que  à cause de cet acte je ne peux plus continuer avec elle qu’elle m’a avoué qu’elle s’est couché avec un autre Gard.

Ces deux premières filles sont de notre communauté ethnique.  Avec ces deux cas qui n’ont pas réussi pour moi je me suis dit que ce n’est plus la peine que je cherche une fille de chez nous encore.

Et là je trouve une autre qui n’est pas de chez nous seulement on fréquente la même église. Entre temps elle a voyagé pour aller chez ses parents. Quelques semaines après j’ai eu une révélation de notre diacre qu’elle est enceinte mais gare à nous si nous l’avortons. J’ai demandé plusieurs fois à la fille si elle enceinte mais elle me dit qu’elle n’est pas enceinte qu’elle continue par avoir ses menstruations. C’est au cours d’une nuit que sa grande sœur m’a appelé qu’elle souffre des maux de ventre, elle ne fait que saigner; au terme c’est une grossesse qui s’écoule. Elle dit qu’elle ne sait pas qu’elle a une grossesse seulement elle avait les maux de ventre elle a payé un produit pour calmer ses maux.

Je fus appelé par mes grands frères pour s’informer sur la relation qui existe entre la fille et moi. Je leur tout dit et c’est là que selon leur propos cette relation ne leur convenait pas. Autre raison, selon leur communauté, il y a l’esprit de sorcellerie qui sévi dans leur communauté.

Malgré toutes ces choses je ne parviens pas rompre la relation avec elle. Je ne veux pas aussi aller à l’encontre de mes frères car après  tout s’il y a un problème, leur intervention serait nécessaire. Je me dis aussi si laisse et que je tombe sur une autre qui me cause plus d’ennui? Que dois-je faire alors, j’attends impatiemment vos propositions.

Africeleb.com


Articles similaires

Floby: La régionale de Yaa ya boin close en beauté ce soir à Fada

Afriyelba

« Mon copain pisse dans ma bouche et me bat si je refuse, aidez moi!! » Comment puis-je l’empêcher de cet acte?

Afriyelba

Burkina: La SONAR-IARD créditée de la note A+ (stable)

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR