Afriyelba
A la Une Société

Côte d’Ivoire: L’ONG Main d’Afrique vole au secours des femmes démunies


Le samedi 17 mars dernier, des personnes démunies particulièrement des femmes de Adiopodoume dans la commune de Yopougon en Côte d’Ivoire était dans la joie. Et pour cause, l’ONG Main d’Afrique président par l’opératrice économique burkinabè madame Assetou Kaboré/Koita leur sont venue en aide en leur octroyant à certaines des crédits et en donnant à d’autres des kits alimentaires. Cette activité qui avait pour invité spécial l’artiste-musicien burkinabè Alif Naaba, marquant le lancement du programme de l’ONG pour le compte de l’année 2018.

La présidente de l’ONG remettant l’attestation d’octroi de crédit à une des bénéficiaires.

Kone Massita est l’une des bénéficiaires du micro-crédit de l’ONG Main d’Afrique. Elle qui vend des feuilles dans les marchés avait du mal à s’en sortir par manque de ressources suffisantes. « La somme de 50 000 f  que je viens de recevoir sous forme de crédit est une grosse aide, un soutien inestimable pour moi. Je vais pouvoir développer plus mon activité et m’occuper convenablement de ma famille » se réjouie-t-elle. Tout comme elle, 24 autres femmes du village de Adiopodoume toute ethnie confondue ont été bénéficiaires  de ce micro-crédit de 50 000 f CFA qui va leur permettre de mener à bien leurs petits commerces.

Alif Naaba, l’invité spécial remettant un kit alimentaire à une des femmes bénéficiaires

Des femmes sélectionnées à en croire  madame Kaboré Assetou/Koita selon leur sérieux et leur rigueur dans le travail par une association présente dans la localité. Ces femmes doivent rembourser le prêt au taux de 1% avec un différé de 6 mois. Une autre liste de femmes bénéficiaires est déjà établies selon la présidente de l’ONG. Ces femmes bénéficiaires de crédit n’étaient pas les seules à avoir le sourire aux lèvres dans la journée du samedi 17 mars. 45 autres l’étaient car ayant reçu des kits alimentaires. Composé de riz, de boite de tomate, d’huile, de savon et de sel, ce don va permettre aux femmes de combler leur besoin alimentaire.

Les femmes bénéficiaires de kits alimentaire posant avec les officiels de la cérémonie pour la postérité

L’objectif de l’ONG Main d’Afrique, a fait savoir la présidente, est de lutter contre la pauvreté et aussi rendre aux femmes ce qu’elles « nous ont donné. « Lorsque nous étions enfants, elles ont tout fait pour s’occuper de nous, pour nous envoyer à l’école, pour nous protéger. Et lorsqu’on devient grand et qu’on arrive à s’en sortir, il est nécessaire et très important de revenir leur dire merci et de leur venir en aide. Voilà ce qui nous a poussé à mettre en place cette ONG Main d’Afrique » a expliqué Madame Kaboré Assetou/Koita.  Pour lui permettre d’atteindre son objectif de lutter contre la pauvreté, elle a demande aux personnes de bonnes volonté de soutenir l’ONG car « c’est ensemble que nous allons lutter contre la pauvreté ».

Une vue des officiels de la cérémonie de lancement des activités de l’ONG Main d’Afrique

Yannick SANKARA


Articles similaires

Football: Quand le DG de TOTAL Burkina défie Aristide Bancé

Afriyelba

Le film Naras city, un miroir de la société et ses fléaux actuels.

Afriyelba

FEMUA 12: Maria Bissongo, très appréciée sur la grande scène

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR