Afriyelba
A la Une Musique

Couleurs vacances 2017: Malcom City du Burkina sacré jusqu’au bout du suspense


Les rideaux sont tombés sur la 11e édition de Couleurs vacances. Après 7 semaines de compétitions avec plus d’une vingtaine de groupes de danse venus du Burkina, de la Côte d’Ivoire, du Mali; du Bénin et du Togo,  la finale s’est déroulée dans la soirée de ce 24 septembre 2017 dans un palais de la culture de Bobo Dioulasso plein à craquer. Suite à une compétition « rude et violente » des 4 groupes finalistes, le groupe Malcom City de la ville de Sya a été sacré jusqu’au bout du suspense

Il y a de ces spectacles que l’on vit mais que l’on croit être dans un rêve tellement on en croit pas à ce que l’on voit. Est de ces spectacles, la finale de l’édition 2017 du Couleurs vacances, plus grande compétition de danse urbaine de l’Afrique francophone initiée par la structure Ebony. Ils étaient 4 groupes de 3 pays qui ont réussi à se hisser à la finale de l’édition 2017 après les manches éliminatoires: Soldats Bénis du Bénin, No Limit du Togo, et Les Pirates et Malcom City du Burkina Faso. Pour leur permettre d’être à l’aise afin de libérer leur génie créateur, le manager général de Ebony Abas Soufiane Cooulibaly n’a pas lésiné sur les moyens. Salle bien décorée par essentiellement du « liuli pendé » et pleine comme un œuf , sono bien performante, lumière de haut niveau, tout les ingrédients y  étaient pour un show de rêve.

La compétition s’est déroulée dans une salle plein à craquer

Sous l’animation de Jean Marie Zopito et de Mariam Coulibaly, les groupes ont d’abord montré leur talents en choré suivant le thème de la finale qui est « la traite négrière » avant de s’affronter en duo en battle. A l’issue de ces deux prestations, les groupes Soldats Bénis du Bénin et Malcom City se sont montrés les plus « dangereux » selon les 3 membres du jury de nationalités différentes.   Ces deux crew ont été donc invités à s’affronter face à face en battle pour désigner le vainqueur de l’édition. Devant les membres du jury qui étaient sur scène avec eux, chaque groupe avait 5 passages de 2 minutes pour démontrer son savoir faire en battle dance. Chaque groupe allait donc de ses saltos, de sa choré, de ses acrobaties pour bénéficier les faveurs du jury et du public. A l’issue de ces 5 passages, les membres du jury n’ont pas pu départager les finalistes.

 

 

Ils ont tous croisé leur bras synonyme de match nul. Et comme c’est la finale et il faut forcément un vainqueur, les organisateurs ont eu recours à un dernier passage des groupes. Passage à l’issue duquel, deux membres du jury contre 1 ont désigné de la main  Malcom City de Bobo Dioulasso, grand vainqueur de la 11e édition de Couleurs vacances. Le groupe reçoit pour récompense la somme de 2 millions de F CFA. Soldats Bénis du Bénin, finaliste malheureux est reparti avec la somme de 500 000 F CFA tandis que No Limit du Togo et  les Pirates du Burkina, arrivés respectivement 3e et 4e ont reçu les sommes de 300 000 et 250 000 F CFA. Rendez-vous est pris l’année prochaine pour la 12e édition.

Yannick SANKARA


Articles similaires

Ghana: Quand des jumeaux marient des jumelles

Afriyelba

Noura à son père Idrissa Ouédraogo: « Papa tes appels vont nous manquer mais…. »

Afriyelba

Alpha Ouédraogo, président du comité Miss Burkina: « Nous faisons le maximum pour…. »

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR