Afriyelba
Mode

Des photographies prises en 1936 remises au musée national du Burkina par le Brésil.


Le musée national a reçu ce mardi 8 mai des photographies de l’ambassade du Brésil au Burkina Faso. Ces photographies ont été léguées au musée par la fondation Pierre Verger. Une conférence de presse qui a connu la présence du ministre de la communication, de la culture et du tourisme Valérie Kaboré et l’ambassadrice du Brésil au Burkina Ellen Barros été animée au sein du musée à cet effet.

La directrice du musée national Rasmata Sawadogo/Diallo remercie les personnes qui ont rendu possible cette remise de photographies.

Au nombre de 15, les photographies remises ce mardi 08 juin ont été prises en 1936 par le photographe Pierre Verger. Ce dernier est un franco-brésilien né en Paris en 1902 et mort en 1996 à Salvador de Bahia au Brésil. Spécialisé dans la photographie noir et blanc, il a parcouru plusieurs pays d’Afrique dont la Haute Volta, actuel Burkina Faso. Son passage au pays des hommes intègres fut l’occasion pour lui d’immortaliser le vécu des hommes et femmes de ce pays de l’Afrique de l’ouest. Pour la directrice du musée national Rasmata Sawadogo/Maiga cette remise de photographie traduit le dynamisme des relations bilatérales entre le Brésil et le Burkina Faso. « Je remercie son excellence l’ambassadrice du Brésil au Burkina Faso et la ministre de la communication, de la culture, des arts et du tourisme pour leurs disponibilités pour rendre effective cette donation qui contribuera à l’enrichissement des collections du musée national. Je puis vous assurer que nous prendrons toutes les dispositions utiles pour une meilleure conservation et une bonne diffusion de ces œuvres» a-t-elle déclaré.

La ministre de la communication, de la culture, des arts et du tourisme a salué la dynamisation des relations entre le Burkina Faso et le Brésil à travers la culture.

La ministre de la communication, de la culture des arts et du tourisme a salué le travail abattu par l’équipe du musée national et ses partenaires en vue de préserver et valoriser le patrimoine culturel. « L’organisation de cette soirée traduit tout l’engagement et la volonté de mon département de s’inscrire durablement dans la préservation et la valorisation des identités ethnocultuelles. Mes vives reconnaissances à monsieur Alex Baradel et la fondation Pierre Verger venu spécialement du Brésil pour marquer la consolidation d’une coopération culturelle entamée il y’a exactement 12 ans » a-t-elle confié. Elle a aussi invité chaque acteur à apporter sa contribution dans la redéfinition et la construction des futurs musées burkinabè et particulièrement du musée national qui fêtera bientôt son soixantième anniversaire.

La directrice du musée national à expliquer le sens des différentes photographies.

Selon l’ambassadrice du Brésil au Burkina Ellen Barros les œuvres de Pierre Verger ont apporté à la photographie une nouvelle dimension. « Pierre Verger a donné à la photographie une dimension plus humaine parce qu’il s’intéressait à des images plus personnelles » a-t-elle expliqué. Elle n’a pas manqué de saluer la dynamisation de la coopération entre le Brésil et la Burkina à travers la culture.

Le public que nous invitons à visiter ses photographies se fera une idée des réalités des burkinabè en 1936.

Par Wend Kouni


Articles similaires

LES NUITS DE LA MODE, ETAPE I : Un premier rendez-vous à succès

Afriyelba

MARGUERITE DOANNIO, INITIATRICE DE DANFANI FASHION WEEK « Il faudra mettre l’accent sur la transformation du coton pour vivre réellement de cette richesse »

Afriyelba

OUAGA FASHION KIDS : Des enfants ont joint la mode à l’éducation…..

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR