Afriyelba
A la Une Cinéma

DEUXIEME EDITION D’ECLOSION – La grande finale pour le 26 juillet prochain


Après la première édition d’Eclosion, le comité d’organisation s’active pour la tenue de la deuxième édition dont la finale est prévue pour le 26 juillet 2014 au théâtre populaire de Koudougou. Ainsi, ce comité avec à sa tête l’artiste musicien Odos Nel, à l’état civil Odou Bado, par ailleurs président de l’association rudga, a fait le point des préparatifs aux hommes de medias le vendredi 27 juin 2014 au théâtre populaire de Koudougou.

Eclosion est un concours artistique portant sur la musique live, accompagné de sensibilisation des élèves des classes de 6e et 5e des lycées et collèges, ainsi que les élèves du CM2. Après la réussite de la première édition dont la lauréate, Anne Bassolé, est présentement en studio pour l’enregistrement d’un maxi, le comité d’organisation rebelote avec la deuxième édition de cette activité scolaire qui occupe les enfants pendant les vacances. Afin de réaffirmer la tenue de cette édition placée sous le patronage du président du conseil regional du Centre-ouest, Maurice Mocktar Zongo, la présidence du maire de Koudougou, Jérôme Zoma, et le parrainage de Malos Yaméogo, le président du comité d’organisation, l’artiste musicien, Odos’Nel, à l’état civil Odou Benjamin Bado, a rencontré les hommes de medias le vendredi 27 juin 2014. « Au sortir des phases sélectives, Eclosion met en compétition, cette année, 6 candidats pour la finale en musique live et 5 pour la compétition en poésie », a indiqué le président du comité d’organisation. L’innovation majeure de cette deuxième édition est l’introduction de la poésie qui s’ouvre aux élèves de CM2. Pour la finale prévue pour le 26 juillet prochain, il souligné que le comité est techniquement prêt. Deux vélos sont en jeu pour les deux premiers prix. Aussi cette finale sera marquée par des prestations d’artistes dont Aly Verhutey. « Pour la question de la mobilisation des partenaires, nous restons prudent, car à la première édition beaucoup n’ont pas tenu leurs promesses. Une situation qui a obligé les membres de l’association à cotiser pour effacer certaines dettes », a martelé, Odos’ Nel, appuyé par le secrétaire général de l’association, Mathieu Zongo. Toutefois, il dit compter sur l’engagement et la disponibilité des uns et des autres à l’accompagner dans cette mission noble qui est d’éveiller notre jeunesse, tout en la recentrant culturellement en vue de construire une pépinière artistique solide.


Articles similaires

Élections au Burkina Faso : le FESPOCIT engagé pour des votes apaisés

Afriyelba

VICTOR DEME: Son 3e album sort en décembre prochain

Afriyelba

MOUVEMENT HIP HOP AU FASO : Dr Kay veut lui redonner sa visibilité d’antan

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR