Afriyelba
A la Une Musique

Dorine Rurashitse de AFRICALIA « Nous sommes fiers d’avoir un réseau dynamique en Afrique »


Le vendredi 16 mars au Palais de la culture d’Abidjan, la plateforme culturelle du Burkina Faso a tenue une rencontre avec les festivaliers du marché des arts du spectacle d’Abidjan (MASA) pour partager leurs expériences et apprendre d’eux. Une rencontre d’échange et de networking à laquelle a pris part AFRICALIA en sa qualité de partenaire officiel de la plateforme. La chargée de programme Dorine Rurashitse qui était au présidium aux côtés de membres de la PCBF s’est réjouie que son ONG ait un réseau culturel très dynamique en Afrique.

A cette 10e édition du MASA qui a refermé ses portes dans la matinée du 17 mars, AFRICALIA partenaire officiel était représentée par une délégation de 4 personnes à Abidjan: le directeur général Frédéric Jacquemin, la gestionnaire  de programmes Dorine Rurashitse, la chargée de projets Serine Mekoun et la chargé de communication Audrey. Une délégation qui a pris une part active aux  activités du MASA dont celle organisée par la Plateforme culturelle du Burkina Faso dans le but de présenter et partager son expérience aux festivaliers. Selon Dorine, le MASA est l’endroit idéal pour tenir une telle rencontre au regard de la présence de nombreux professionnels de la culture issus de plusieurs nationalités .

Dorine au présidium aux côtés des membres de la Plateforme culturelle du Faso

Présentant AFRICALIA, elle fera savoir aux nombreux participants que c’est une ONG Belge qui existe depuis plus de 10 ans et qui intervient dans 7 pays africains dont le Burkina Faso, le Sénégal, le Zimbabwe, le Rwanda, le Kenya, la République démocratique du Congo et l’Ouganda. Expliquant le mode de fonctionnement  la gestionnaire des programmes a confié que AFRICALIA ne soutient pas les individus mais plutôt des structures et organisations  culturelles. Elle a pris l’exemple du Burkina Faso où l’ONG travaille aux côtés de la plateforme culturelle du Burkina, du cinéma numérique ambulant Afrique, de la Maison de la parole située à Bobo Dioulasso, du CARTEL et de l’ISIS-Studio Ecole. Dorine a surtout fait savoir aux participants que AFRICALIA est plus un partenaire technique qui a des ressources humaines qu’un bailleur de fonds. « Nous intervenons sur le côté structurant des organisations, du renforcement de la gouvernance et des capacités des acteurs et des structures culturelles, de l’économie de marché, de la décentralisation culturelle et de la formation » a dit la gestionnaire de programme.

Des interventions qui leur ont permis aujourd’hui d’avoir un dynamique réseau culturel en Afrique. L’intervention de Dorine à cette rencontre de la plateforme culturelle du Burkina Faso a suscité beaucoup d’intérêt des participants qui ont voulu en savoir plus. « Pourquoi AFRICALIA interview uniquement dans 7 pays africains et quels sont les critères qui ont prévalu à la sélection de ces pays a voulu savoir un ghanéen? ». A cette question Dorine fera tout simplement savoir qu’en tant que gestionnaire des programmes elle ne peut pas donner plus de détails sur le sujet. « Mais de manière générale, nous avons voulu aller sur un nombre restreint de pays et  intervenir sur une durée plus longue. C’est de la sorte que nous pouvons être plus efficace. Notre objectif c’est de valoriser l’expertise sud-sud. Et actuellement nous sommes fiers d’avoir un réseau très dynamique de structures et d’acteurs culturels sur lequel plusieurs autres partenaires s’appuient » a répondu Dorine pour conclure.

Yannick SANKARA 


Articles similaires

Beyoncé trompée par Jay Z avec Rihanna ? L’incroyable révélation

Afriyelba

Miss hivernage 2015 : Bijou Ouédraogo sur la plus haute marche du podium

Afriyelba

Match Mauritatine-Burkina: Bertrand Traoré forfait

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR