Recent Posts
a
17 August 2019

ENTREPRENARIAT ET CITOYENNETE : la Fondation Tony Elumelu et le PNUD volent au secours des jeunes du Sahel

Partager
  • 13
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    13
    Partages

A l’occasion du lancement de son Programme d’entreprenariat pour les jeunes du Sahel (PEJS), la Fondation Tony Elumelu, en partenariat avec le PNUD, a initié une campagne d’information à l’endroit des jeunes. C’était hier, 9 août à Pacific Hôtel à Ouagadougou.  Le PEJS a pour but de renforcer les capacités de 100 000 entrepreneurs africains de 7 pays du  Sahel que sont le Mali, le Tchad, le Niger, la Mauritanie, le Nord du Nigéria, le Cameroun et le Burkina Faso sur une période de 10 ans.

Ils étaient plusieurs centaines de jeunes à venir faire le plein de la salle de conférences de Pacific Hôtel à Ouagadougou ce 9 août pour s’ informer sur le ’’Programme d’entreprenariat pour les jeunes du Sahel (PEJS)’’. Initié par la Fondation Tony Elumelu, en partenariat avec le PNUD la  première édition de ce programme sélectionnera plus 100 jeunes dans chaque pays concerné pour en être bénéficiaires. En termes d’opportunités des formations, des fonds d’apprentissage et le coaching seront au rendez-vous de ce programme. Et pour pouvoir bénéficier à tout ça  il faut d’abord candidater en ligne par le biais de UBA.

Momine Sissao, a encourager les ………

La possibilité de pouvoir renseigner une  fiche de candidature version papier est aussi offerte à ceux qui n’ont pas accès à l’internet. Il faut le dire, pour cette phase l’accent est beaucoup plus mis sur les candidatures féminines et les projets des zones rurales. La particularité de ce programme, selon Moumine Sissao, coordonnateur national de ProFejeC qui appui techniquement le programme, réside dans le fait de vouloir apporter des solutions plus innovantes  à partir des limites objectives constatées de par le passé dans d’autres projets. « Des solutions innovantes en ce sens que l’entreprenariat n’est pas fait pour tout le monde. On peut tous s’essayer à l’entreprenariat mais ce n’est pas évident que tout le monde soit entrepreneur. Ça nécessite qu’on ait l’endurance, qu’on ait une certaine valeur qu’on soit engagé et motivé véritablement», a-t-il précisé.

 Le projet va donc travailler à développer, selon lui,  cette dimension personnelle du porteur du projet pour qu’il y ait une parfaite adéquation entre le projet qu’il présente et lui-même, son profil en tant qu’individu. Il y aurait donc des sessions de coaching à travers des structures d’accompagnement, « et c’est ça même qui fait la différence avec les autres projets ».

…….. les jeunes à participer au programme du projet

Pour participer à ce programme, en termes d’âge, il faut avoir 18 ans minimum et aussi être disponible à pouvoir participer au forum qui aura lieu dans quelques mois au Niger. L’autre  particularité aussi est qu’une personne de plus de 35 ans peut postuler. Ce qui n’est pas le cas dans d’autres projets à caractère jeune.  Les entrepreneurs des pays concernés peuvent donc, quel que soit leur domaine d’activité, postulez et bénéficiez de formations gratuites, de mentorats avec des chefs d’entreprises expérimentés et d’un financement minimum de 5 000 $ non remboursable.

Abatidan Casimir Nassara

Encadré :

Comment postuler ?

Postulez dès maintenant en ligne en suivant ces étapes :

 

1- Cliquez sur ce lien : www.tefconnect.com

2- Cliquez sur  » Sign up  » pour créer votre profil ; vous recevrez un email

3- Une fois que votre profil est créé, connectez-vous à la plateforme et recherchez et cliquez sur le menu  » Application  » pour remplir le formulaire et soumettre.

Vous pouvez également vous rendre dans l’agence UBA Burkina la plus proche pour vous faire assister.

Pour plus d’infos, contactez-nous au +226 25 49 34 75 / 72 42 62 51 ou suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter et LinkedIn : @UBABurkina


Partager
  • 13
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    13
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR