Afriyelba
A la Une Société

Evaluateurs émergents : une journée pour se pencher sur les défis et perspectives


La salle de l’Institution supérieur des sciences de la population (ISSP) de l’Université de Ouaga 1, Pr Joseph Ki-Zerbo a abrité, le vendredi 3 mars 2017, les Journées de l’évaluateurs émergents burkinabè. Ces journées organisées par le Réseau burkinabè de suivi et d’évaluation (RéBuSe) avec ses partenaires ont été parrainées par le directeur de l’ISPP, Dr Jean-François Kobiané.

« Evaluation, défis et perspectives pour les évaluateurs émergents burkinabè». Tel est le thème principal qui a été au cœur des échanges au cours des Journées de l’évaluateur émergent, le 3 mars dernier. Ces journées organisées avec l’appui du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) font suite à la session de formation des évaluateurs émergents en suivi-évaluation axée sur la gestion des données sous excel tenue du 13 au 16 septembre 2016. Elles ont pour objectif général de renforcer les capacités évaluatives des évaluateurs émergents et de promouvoir leur intégration dans la communauté globale en évaluation. Il s’agit de créer un cadre d’échanges directs entre les personnes ressources, les organisations spécialisées en évaluation et les évaluateurs émergents. De même, les JEE-BF visent à promouvoir les évaluateurs émergents et à favoriser le développement et leur insertion socio-professionnelle.

Ils sont venus nombreux pour participer à la rencontre

Pour atteindre ces objectifs, 3 panels ont été animés au cours de la tenue des JEE-BF dont le premier était axé sur des expériences pratiques de l’évaluation au Burkina Faso avec des cas précis d’organisations comme l’UNICEF, l’UNFPA, l’IPA, PLAN Burkina et SERSAP. Le 2ème panel a permis de présenter le Réseau francophone de l’évaluation, le Réseau francophone des évaluateurs émergents et le Réseau burkinabè de suivi et d’évaluation (RéBuSe). Ce dernier réseau (RéBuSe) présidé par Richard André Ouédraogo, est un cadre de réflexion regroupant des professionnels et d’autres personnes soucieuses de la promotion d’une culture de suivi-évaluation au Burkina Faso. Il a pour but fondamental de créer un cadre institutionnel de réflexion et de créativité en suivi et évaluation afin d’influencer les politiques, les programmes, les projets, ainsi que les acteurs du développement pour une meilleure prise en compte des fonctions du suivi et de l’évaluation dans la conception et la mise en œuvre des organisations, des programmes, projets des politiques publiques et institutions de développement.

Photo de famille après l’ouverture des travaux

Engager un processus durable

Pour ce faire, le RébuSe s’est fixé des objectifs qui consistent à promouvoir une culture de suivi et dévaluation au service du développement du pays, à engager un processus durable de réflexion dans les domaines du suivi et de l’évaluation au Burkina Faso. Il  entend également promouvoir le leadership intellectuel dans les domaines du suivi et de l’évaluation dans le pays.

Les officiels au cours de la cérémonie d’ouverture

Quant aux échanges du 3ème panel, ils ont porté sur des communications autour du rôle, de la place et de la contribution des jeunes évaluateurs dans la pratique de l’évaluation au Burkina Faso et du rôle du mentorat dans le développement d’une nouvelle génération d’évaluateur. Outre les panels, une table ronde sur la contribution des partenaires dans le renforcement des capacités, l’insertion et le développement socio-professionnel des jeunes évaluateurs a été au rendez-vous des JEE-BF. Toutes ces activités (panels et table-rondes) ont été animées par des personnes ressources à l’image du parrain, Dr Jean-François Kobiané, directeur de l’ISPP et de la représentante de l’UNICEF, Soukeynatou Fall. Ces deux personnalités ont salué l’initiative des JEE-BF qui viennent à point nommé car ces journées permettent, ont-ils reconnu, de booster l’émergence de la culture du suivi-évaluation et des évaluateurs eux-mêmes.

Saïdou Zoromé


Articles similaires

KUNDE 2019: Voici comment voter les nominés à l’or

Afriyelba

RECHERCHE D’EMPLOI : Eprissam aide ses étudiants à s’intégrer dans la vie active

Afriyelba

Alex Ogou réal de « Invisible »: Voici comment il a choisi les acteurs de la série. Interview

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR