Afriyelba
A la Une Musique

FASO ACADEMY 2015 : LES FINALISTES SONT CONNUS


Laeticia Yelkouni de Ouagadougou, Stéphane Koffi de Manga,  Alix Nassa de Ouagadougou, Ben Ouédraogo de Dori et Cendrine Diené de Kaya; voilà les 5 finalistes qui ont été retenus après la deuxième demi-finale de Faso Académy 2015 qui s’est déroulée hier 5 septembre au CENASA. Une deuxième demi-finale qui a été plus intéressante que la première puisque les 4 candidats se sont mieux donnés au grand bonheur du public et des membres du jury.

Celle qui a le plus marqué les esprits est Yelkouni Laeticia qui a été impeccable  durant toutes ces 3 sorties. De la chanson « Only the best » à celle Lokido de Floby featuring Aly Spidy en passant par « Nononini » de Almok, la candidate de Ouagadougou a reçu les honneurs des membres du jury. Quant aux autres candidats à savoir Dembélé Dédougou de Dédougou, Aida Tarnagda de Tenkodogo, Alix Nassa de Ouagadougou, leur prestation n’ont pas reçu les mêmes faveurs que Laeticia malgré les multiples efforts consentis.

Le show de Dembélé Dédougou

Sur la chanson « Wassa Wassa »  de l’artiste-musicien Imilo Lechanceux,  le candidat de Dédougou a  harangué la foule. Avec des pas de danse dont lui seul a le secret surtout des « roukaskas » bien exécuté, il a fait bouger plus d’un dans la salle. Seulement voilà. Le petit a tellement fait crier le public de joie que les membres du jury n’entendaient pas ce qu’il disait. « Tu as débauché beaucoup d’énergie, tu as bien fait le show mais je ne t’ai pas senti dans le fond. Je te donne 6 » a noté Maï Lingani. 6 également était la note donnée par Abassagué au candidat sur sa prestation et 7 pour Sosthène Yaméogo. Des notes qui n’ont pas reçu l’assentiment du public qui a vivement protesté. Pour les spectateurs Dembélé Dédougou mérite plus que ces notes puisqu’il a fait le show plus que les autres.

 Et aux membres du jury de se défendre en expliquant qu’avec le bruit du public, ils n’arrivaient pas à saisir les paroles du candidat. « On entendait plus rien donc nous ne pouvons pas faire autrement » s’est justifié Maï Lingani. Le public qui n’était pas convaincu des explications continue la protestation si bien que le désordre s’est installé entre temps dans la salle du CENASA. N’ayant pas d’hommes de sécurité dans la salle, Magui Lesly Oka Arrive tant bien que mal à calmer le public pour permettre aux candidats de continuer la compétition. A l’issue donc des 3 passages par candidats, le jury s’est retiré pour faire les calculs non seulement de la manche mais également faire le classement de tous les 8 demi-finalistes afin de pouvoir choisir les 5 finalistes.

CAM08801
De gauche à droite vous avez Laeticia, Koffi, Alix, Ben et Cendrine

 

A leur retour les résultats suivants ont été proclamés : Pour la deuxième manche Laeticia est arrivée première avec 15,55 de moyenne sur 20. Elle est suivie de Alix Nassa avec 14 de moyenne, de Dembélé Dédougou avec 12,66 de moyenne et de Aida Tarnagda qui s’en est tiré avec 11,77 de moyenne. Faisant un  classement général des deux manches donnent le jury a désigné admis à la finale les candidats suivants : Laeticia Yelkouni, 15, 55 de moyenne, Koffi Stéphane 14,88 de moyenne, Alix Nassa, 14 de moyenne, Ben Ouédraogo, 13,77 de moyenne et Cendrine Dieni 13,10 de moyenne.

A la finale prévue pour le 18 septembre prochain, ces 5 finalistes auront à interpréter en live avec l’orchestre Djongo Système de Bil Aka Kora la chanson de Candy Guira avant de se faire valoir en composition personnelle et au choix. Mais bien avant, ils seront internés dans une villa où ils auront à apprendre des cours de chans, de danse et à faire des répétitions avec le Djongo Système. Ils auront également à faire le sport pour pouvoir maitriser leur souffle pendant les prestations. Rendez-vous donc le 18 septembre pour suivre en directe à la télévision nationale cette finale qui promet d’être plus électrique.


Articles similaires

Amazon ouvre le premier supermarché sans caisse

Afriyelba

FESPACO 2017: Voici comment vont se dérouler les cérémonies d’ouverture et de clôture

Afriyelba

Salon international Business on Technologie: C’est parti pour la 2e édition

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR