Afriyelba
A la Une Cinéma Société

Faso ciné tour: Booster la production cinématographique et sensibiliser sur les violences terroristes en allant vers populations.


Le projet Faso Ciné tour, phase pilote débute le vendredi 28 avril 2023 et prendra fin le 10 juin prochain. C’est l’information qui est  ressorti lors de la conférence de presse animée par les promoteur du dit projet au siège du Fonds pour le développement culturel et touristique(FDCT) à Ouagadougou,ce mardi 27 avril 2023.Ce projet selon les initiateurs, vise à sensibiliser des populations de trois régions notamment les Hauts Bassins, le sud ouest,le centre -Est, sur les violences à travers les projections des films uniquement made in Burkina. Faso ciné tour vise aussi à rentabiliser les productions cinématographiques sélectionnées. Le film  »Le sermon des prophéties » a été choisi pour cette phase pilote.

Les initiateurs du projet  »Faso ciné tour  ».

Devant une soixantaine de personnes dont les hommes et les femmes de médias, les initiateurs et les financiers de «Faso ciné tour » ont donner les détails et les objectifs dudit projet. En présence de la directrice de l’analyse du suivi -évaluation au Fonds de développement Culturel et touristique( FDCT), Dao Makaïza, Les porteurs du projet  »Faso ciné tour »  avec à leur tête Seydou Boundaoné se disent prêts pour entamer la phase pilote dudit projet. Il s’agit de projeter des films uniquement burkinabè dans 10 villes de trois régions du pays. La ville de Dano dans la région du sud-Ouest  accueillera la première projection portée sur le film «Le sermon des prophètes», produit par les studios Bosquets. Selon Seydou Boundaoné, le thème abordé par le film justifie sa sélection.« Ce film parle du terrorisme, plus précisément l’enrôlement et la radicalisation des jeunes par les terroristes», a-t-il confié. Pour lui, ce projet permettra non seulement la rentabilisation des productions cinématographiques burkinabè, puisque l’accès aux salles sera payant, mais surtout d’en faire une campagne de sensibilisation sur la violence dans ses régions sous menace terroriste. Il poursuit en disant que tout comme les artistes musiciens font le tour du pays avec leur musique , les comédiens auront également l’opportunité d’en faire avec leur films,afin d’être proche de leur fans.

Seydou Boundaoné, porteur du projet.

« Quatres acteurs principaux dans le film « le sermon des prophètes » seront avec nous, là où le film ser projeté.C‘est le cas de l’acteur Hervé Gouené ,qui a incarné le personnage d’Ismaël dans  »L’as du lycée »», a t-il ajouté.

Pour madame Dao Makaïza, représentante le FDCT, la structure a bien voulu soutenir le projet grâce à sa qualité.« Nous avons procédé à une première sélection de 400 œuvres et une seconde sélection où ce projet a été à nouveau retenu. Cela justifie vraiment la qualité du projet », a-t’elle précisé.

Madame Dao Maïza est la représentante du FDCT.

Des projections du films du film se feront dans les villes de Diebougou, Gaoua, zorgho, Koupela,Tenkodogo , Banfora, Koudougou,Boromo, Réo,Bobo Dioulasso,Nakamtenga.

Il faut préciser que ce projet se veut être  un circuit d’exploitation et de diffusion des œuvres cinématographiques burkinabè à l’aide du cinéma itinérant dans le but de rentabiliser et d’accroître la production.Il a été financé par le FDCT et co-financé par l’Union européenne en collaboration avec «Les studios Bosquets » à auteur d’une trentaine de millions.

ModouTraoré


Articles similaires

Après JT BIGGA FIGGA un autre afro américain vient d’atterrir à Ouagadougou avec toute sa famille

Afriyelba

ACTIONS DE SOUTIEN AUX FDS : Le Group SABAK FITNESS met sa main dans la pâte

Afriyelba

MHD : Après un an d’enfermement, il est enfin libre

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR