Afriyelba
A la Une Musique

FETE DE LA MUSIQUE : Le Molare a « tué » à la Place de la nation


« Je viens à Ouagadougou pour tuer », parole de l’artiste musicien ivoirien le « MOLARE ». Et bien ce roi du coupé découlé a joint l’acte à la parole le samedi 21 juin dernier à la place de la nation à l’occasion de la fête de la musique. Guest star de la 9e édition du « Zik show time » organisé par Exit management, l’artiste a, avec ses danseuses mis le feu à la place de la nation au grand bonheur de ses fans sortis nombreux.

« Sauvagement », c’est sous le rythme de ce tube que le Molare a « tué » ses fans à la place de la nation le 21 juin dernier. Cette Chanson qui invite les filles à danser le « Mapouka » si elles veulent avoir des maris a été le plat de résistance de la prestation de l’artiste Ivoirien. Bien habillé comme d’habitude avec des lunettes hors pairs, accompagné sur scène de deux de ses danseuses bien en forme, le « Molaré » a séduit ses fans acquis à sa cause. En plus de régaler le public par ses mélodies et ses pas de danse, l’auteur du « Sauvagement » a distribué des billets de banque. Plus d’une quinzaine de ses fans sont repartis les mains pleines d’argent. Le gain était en prorata avec la démonstration de la danse « Sauvagement ». Celui qui savait bien le faire gagnait plus que les autres. Les fans se sont donc bousculés sur le podium pour se faire des sous. En plus de la chanson « Sauvagement », l’artiste a plongé le public dans les années 2000, année du début du coupé décalé avec ses anciens tubes. Mais bien avant qu’il monte sur scène aux environs de 00h, des artistes burkinabè ont tenu en haleine le public juste après la projection du match Ghana –Allemagne sur écran géant par Canal+. Match on se souvient qui s’est soldé par le score de 2 buts partout. En live donc, les artistes comme Floby, Rovane, Steelbe, Mariah Bissongo ont fait vibrer le public qui, confortablement installé autour de la boisson fraîche offerte par la SODIBO, n’a pas manqué l’occasion d’esquisser des pas de danse et de reprendre en chœur les refrains des chansons. Ces prestations faites sur un podium géant peint aux couleurs de Airtel, sponsors officiel de l’évènement ont été projetées sur des écrans géants. Grande était la joie du promoteur, DJ Alexie qui s’est réjoui d’avoir réussi le pari de l’organisation. « C’était pas évident parce que financièrement, nous n’étions pas forts. Mais Dieu faisant bien les choses, nous avons pu offrir le spectacle à nos artistes parce que c’est leur fête et aux mélomanes burkinabè » s’est –il exprimé. Cette réussite, le directeur général de Exit Management la doit à ses partenaires dont entre autres Airtel, Canal+, la SODIBO, Total Burkina. Tout en remerciant ces institutions qui ont accepté l’accompagné pour la présente édition du « Zik show time », DJ Alexie a donné rendez-vous au public pour la 10e édition qui sera plus « show ». On note que cette année Exit management a décidé de faire de la fête de la musique un village de la musique qui s’est étendu sur 3 jours (du 20 au 22 juin) à la place de la nation. 72 heures durant laquelle le public a pu voir défiler sur scène plus d’une soixantaine d’artistes.


Articles similaires

Foot : Drogba signe un but magistral pour dire au revoir au Phoenix

Afriyelba

Musique: AWOO MAWUGNE le dernier titre du défunt Omar B disponible.

Afriyelba

27 septembre : le monde célèbre la journée du tourisme

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR