Afriyelba
A la Une Société

FITINI SHOW: Les silures de Bobo ont choisi Fitini Espoir d’Accart ville


Les lampions se sont éteints sur la 17e édition de Fitini show, le plus grand festival des enfants du Burkina Faso. Après plus de 2 mois de compétition, l’Association Déni Dèmè a clôturé en beauté la fête des tout petits, ce lundi 26 septembre dans un théâtre de l’amitié de Bodo Dioulasso plein comme un œuf. Le plus grand sacre est revenu au groupe Fitini espoir d’Accart Ville qui est reparti avec le silure d’or. Un trophée qu’il a reçu des mains du ministre de la culture, des arts et du tourisme, Tahirou Barry, Patron de l’édition.

Dans les annales de l’Association Déni Dèmè, il sera inscrit en lettre d’or le nom du groupe Fitini Espoir d’Accart Ville, comme grand lauréat de la 17e édition de Fitini show. En compétition avec 4 autres groupes dans la catégorie ballet, dont les Majorettes du centre, Hardie Ambiance, Djibi Douba du Houet et Future génération, les tout petits d’Accart ville ont damé le pion sur leurs concurrents. Sur une chanson traditionnelle, ces enfants, dans des accoutrements traditionnels, ont rempli tous les critères de la compétition sur scène selon les membres du jury. C’est donc tout naturellement qu’ils ont été désignés grand vainqueurs de l’édition 2016 de Fitini show.

ft1
Moussa Dembélé (micro) a remercié tous ceux grâce à qui la 17e édition a connu un franc succès

Outre cette catégorie de ballet, celle qui a suscité plus de passion et d’attention du public du théâtre de l’amitié de Bobo Dioulasso, c’est celle des imitations des artistes. Ils étaient 5 à aller en compétition. Et comme dans les éditions précédentes, les prestations étaient entièrement en live.  » Les enfants ont été en résidence de création durant plusieurs jours. Ils ont été formés par des professionnels de la musique et je suis sûr que ce soir, ils montreront quelque chose d’extraordinaire au public » confiait Lamine Sanou, chargé de la communication et de la direction artistique à Afriyelba dans la matinée du dimanche 25 septembre. Le moins que l’on puisse dire est que ces enfants ont été tous formidables. Le public a pris trop de plaisir à voir ces touts petits chanter en live, danser et communier avec le public. « C’est incroyable. Des enfants qui font du live? C’est très beau » s’étonnaient certains spectateurs.

ft-2
Le ministre Tahirou Barry a félicité l’association Déni dèmè pour la belle initiative

   Des 5, 2 ont parfaitement imité leurs idoles. Sanou Ben Idriss et Soma Samira qui ont respectivement imité les Maliens Sidiki Diabaté et Mawa Doumbia. Avec une fille qui ressemble parfaitement à la  Bijou Siraba de Sidiki Diabaté dans le clip « Fais moi confiance » , Ben Idriss a tellement bien imité les gestes et les actions de son idôle qu’il a reçu un tonnerre d’applaudissements des locataires du Théâtre de l’amitié qui ont même demandé à ce qu’on « Bisse ». Tout le monde pensait donc qu’il sera le vainqueur de la catégorie. Mais à la proclamation des résultats, le jury a tenu à préciser: « Avant de donner les résultats, nous voulons que le public comprenne qu’en matière de live, ce n’est pas seulement les gestes et les faits des artistes qui comptent mais la voix. Il y a des candidats qui se sont faits applaudis ici pour leurs faits et gestes alors qu’ils n’ont pas pu bien rendre la chanson ». Les membres du jury faisaient certainement allusion à Ben Idriss. Selon eux, c’est Soma Samira dans son rôle de Mawa Doumbia qui a été la plus convaincante. Au profit de ces enfants, Moussa Dembélé, président de l’Association Déni Dèmè a demandé au ministre de la culture des arts et du tourisme de faire de cette rubrique une école. « Cela va leur permettre de réaliser pleinement leur rêve de stars » a justifié Moussa Dembélé.

ft3
Soma Samira première en imitation d’artiste

Quant à la catégorie de miss sougourou Saramani dans laquelle, les petites filles magnifiaient les cultures de leurs ethnies respectives à travers leur habillement et danse, C’est la « Dafin » Sanou Carine qui est arrivée première. En plus de ces spectacles bien enlevés offerts par les enfants en compétition, les nombreux spectateurs ont été tenus en haleine par des artistes aussi bien nationaux qu’internationaux tels que David le Combattant, Barack et Debordo Leekunfa. A l’issue de cette édition qui a connu un succès franc, Moussa Dembélé n’avait d’autres mots que des remerciements.

ft4
La miss (milieu) et ses daughines

« Je voudrais tout d’abord remercier Dieu qui nous a permis de tenir avec brio la présente édition, ensuite, mes remerciements vont à l’endroit du comité d’organisation qui se sont battus nuits et jours pour que nous soyons là aujourd’hui, je remercie de tout cœur notre sponsor officiel Blue Band sans qui, Fitini Show ne sera pas une réalité, enfin je remercie le ministre de la culture qui n’a ménagé aucun effort pour nous soutenir et qui a tenu à être présent ce soir pour vivre la finale, les autorités municipales, coutumières et religieuse qui nous été d’un soutien précieux. Bravo aux enfants, bonne rentrée à tous et à toutes, rendez-vous l’année prochaine pour la 18e édition » a conclu Moussa Dembélé qui était entouré de tous son staff. « Toutes nos indications sont au vert. Félicitation au comité d’organisation qui a piloté avec brio l’édition. Bravo à tous les enfants qui ont participé aux compétitions. Nous allons continuer de vous soutenir » s’est réjouis Boureima Maiga, directeur marketing de Unilever, sponsor officiel de l’évènement à travers sa marque Blue Band. RDV est pris l’année prochaine

ft5
Boureima Maîga (micro), directeur marketing de Unilever s’est réjouis de la bonne tenue de l’édition

Encadré Voici le palmarès de la 17e édition de Fitini Show

  •   Ballet:  1er: groupe Fitini Espoir d’Accart Ville ( 1 million de F CFA plus trophées et gadgets du sponsor)

                          2e Hardie Ambiance du centre Djeliya ( 750 000 plus lot du sponsor)

                          3e Majorette du Centre                             ( 400 000 plus lot du sponsor)

                           4e Djibi Douma du Houet                        ( 300 000 F CFA plus lot du sponsor

                           5e Génération future                                (200 000 F CFA plus lot du sponsor)

  • Imitation d’artistes

1er Soma Samira                                        (125 000 F CFA plus lots du sponsor)

2e Sanou Ben Idriss                                  ( 100 000 F CFA plus lot du sponsor)

3e Sore Mouniratou                                   ( 75 000 F CFA plus lots du sponsor)

4e Nikiema Kader                                      ( 50 000 F CFA plus lot du sponsor)

5e Zina                                                           (45 000 plus lot du sponsor)

  • Election miss

1er Sanou Carine                                          ( 50 000 F CFA plus attestation du sponsor)

2e Dia Sakina                                                  (40 000 F CFA plus lot du sponsor)

3e Diallo Grace Aicha                                  ( 30 000 F CFA plus lot du sponsor)

 


Articles similaires

Quel bilan pour Tapsoba après 100 matchs avec Leverkusen ?

Afriyelba

COUPE DU MONDE 2018: CANAL+, diffuseur officiel, met en place un dispositif exceptionnel pour ses abonnés

Afriyelba

Transport aéroportuaire : Sissiman TOURS est le nouveau gestionnaire de la navette de l’Aéoroport international de Ouagadougou

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR