Afriyelba
A la Une Société

FRANCOPHONIE : CANAL+ soutient l’éloquence


A l’occasion de la 48e Journée Internationale de la Francophonie qui a été célébrée le mardi 20 mars dernier, l’Institut Français de Ouagadougou a initié un jeu concours de débat oratoire, pour récompenser des jeunes Burkinabé qui manient avec aisance la langue de Molière. La finale de la compétition a eu lieu le 23 mars passé au Théâtre des Récréatives à Gounghin avec l’accompagnement de CANAL+.

Au départ 60 candidats venus principalement des universités et écoles supérieures de la ville de Ouagadougou se sont inscrits à ce concours d’éloquence. Les manches éliminatoires de la compétition se sont déroulées le 17 mars 2018 et 12 candidats ont été retenus pour participer à la finale. Le jury qui devait départager ces 12 maitres de l’agora composés de 6 garçons et de 6 filles était fort de quatre membres dont 3 hommes et une femme. Chaque candidat avait droit à 4 minutes pour tester sa capacité à persuader à travers le discours. Le thème imposé était le suivant : «  Selon vous dans 50 ans le Burkina Faso sera un pays de… ».

Chaque candidat devait en claire prédire l’avenir du Burkina Faso dans 50 ans. A l’issue du passage de tous les 12 orateurs, le jury s’est retiré pendant près de 10 minutes pour délibérer. En outre il faut noter que les organisateurs du concours avaient prévu de récompenser les 3 meilleurs candidats, mais situation oblige deux autres  sont venus s’ajouter à la liste des lauréats. Ces deux candidats ont reçu chacun un prix de faveur. Il s’agit de Steve Wilfried OUEDRAOGO de l’Université Prive de Ouagadougou (UPO) qui a organisé son speech autour du bonheur et Cherif KAFANDO (UPO) pour son intervention sur l’énergie solaire. Les deux repêchés ont reçu chacun une clé de connexion 3G.

Alex ZANGO de l’Université Privée de Ouagadougou s’est adjugé la première place. La deuxième place est revenue à Astrid SOMDE de l’ULB également. La troisième place a été occupée par Mathilde ZERBO de l’Université Saint Thomas d’Aquin. Alex Zango a reçu un téléphone techno N9, un sac à dos  et deux livres

Sougrinoma Ismaël GANSORE


Articles similaires

Athlétisme: Marthe Koala, double vice championne d’Afrique arrive aujourd’hui à Ouaga

Afriyelba

FRERE MALKHOM: « Je vis bien ma nouvelle carrière…. »

Afriyelba

MISS NOEL ENFANT : Sa scolarité pris en charge par le parrain

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR