3 August 2020

ICCV/Nazemse: 13 années à inculquer l’amour de la lecture et de la culture

Partager
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    12
    Partages

L’Initiative Communautaire Changer la Vie NAZEMSE (ICCV/NAZEMSE) a célébré hier 28 juillet 2020, au sein de ses locaux à Ouagadougou, le treizième anniversaire de sa bibliothèque intitulée « bibliothèque Kiougou Gabriel NAKOULMA ». C’était sous le parrainage de Madame Monique Ilboudou.

Monique Ilboudo, marraine de la cérémonie invitant les enfants et les jeunes à lire davantage pour accroître leurs connaissances.

Au menu de la journée de commémoration du treizième anniversaire de la bibliothèque, prestations de danses, chants et poésie ont été présentés par les enfants membres de la bibliothèque. En effet, c’est en 2020 que l’ICCV/NAZEMSE a vu le jour sous l’initiative de son coordonnateur Simon Nacoulma et sous l’impulsion des femmes et des jeunes du quartier Cissin secteur 16 de la ville de Ouagadougou. L’association œuvre au développement local avec pour maître mot, la participation communautaire et des actions menées en faveur des enfants, des adolescents et des femmes.

Une vue sur la bibliothèque mobile de ICCV/N

C’est dans le cadre de la Valorisation du volet éducatif, que l’association a mis à la disposition des enfants une bibliothèque. Elle a été construite à hauteur de 150 millions de FCFA avec un potentiel d’environ 5000 livres disponibles pour 1100 adhérents. C’est aussi le lieu de l’initiation aux activités de cultures et artistiques telles que la lecture, la danse, la poésie, le chant, la cuisine et le bricolage.

«Nous demandons l’aide des autorités compétentes pour nous aider à perpétuer cette culture que nous inculquons aux enfants.» Simon NACOULMA

A l’occasion donc de cet anniversaire, le coordonnateur de ICCV, n’a pas manqué d’exprimer ses sentiments face aux contraintes rencontrées pour la célébration. Selon Simon Nacoulma, le représentant du maire de la commune avait fait la promesse d’arranger la voirie menant à la bibliothèque.   Suite à cette promesse non tenu, encore d’après lui, la fête ne pouvait pas se passer à la bibliothèque car elle était inaccessible à cause de la pluie. « Nous avons lutté ensemble avec les habitants du quartier et quelques amis de l’extérieur pour pouvoir ériger cette bâtisse. Nous demandons l’aide des autorités compétentes pour nous aider à perpétuer cette culture que nous inculquons aux enfants» a t’il demandé. La marraine de la cérémonie, Monique Ilboudo, quant à elle, a exhorté les enfants à s’accrocher à la lecture pour accroitre leurs connaissances. A l’endroit des dirigeants de la bibliothèque, elle leur a recommandé d’inviter souvent des écrivains à s’entretenir avec les enfants. La marraine a invité le coordonnateur et son équipe à étendre ce projet sur les autres quartiers de la ville. Tamini Tuéna Patricia, la représentante du ministre de la culture a tenu à féliciter l’initiative et à encourager davantage les acteurs de ce qui est pour elle une belle œuvre.

Patricia Tuéna/Tamini, représentante du ministre de la culture des arts et du tourisme.

Dans le volet éducation de l’association, on a en plus de la bibliothèque physique, une bibliothèque mobile qui rejoint les enfants dans les concessions. Il y a aussi un appui à la scolarisation et à l’alphabétisation, un soutien psycho-social à travers le théâtre, la danse, les percussions, des chantiers de solidarité et bien d’autres. ICCV/NAZEMSE intervient aussi dans d’autres domaines. Il s’agit notamment de la santé, de la promotion socio économique de la femme et de la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Eunice NIKIEMA


Partager
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    12
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR