Afriyelba
A la Une

LES JOUTES ORALES: l’autre parlement burkinabè situé à Koudougou


A Koudougou, 3e ville du Burkina Faso est implanté un autre parlement; une Assemblée dans laquelle, élèves et étudiants de la ville rivalisent en art oratoire. Initiée par l’Association Vie des Jeunes, cette compet de joutes orales qui est à sa 3e édition et qui se déroule sous forme de débats parlementaires met en jeu une opposition et une majorité. Pour en savoir plus sur ce concours, nous avons rencontré Saïdou Koanda, promoteur de l’évènement pour une interview. Interview dans laquelle il explique les objectifs du concours, donne les grandes lignes de la 3e édition dont la finale est prévue pour le 7 mai et fait part des difficultés qu’il rencontre dans l’organisation. Lisez

AFRIYELBA: Expliquez nous comment l’idée de l’organisation des joutes orales est née?

Merci pour l’opportunité que vous offrez à la jeunesse de découvrir les initiatives comme la notre. Les Joutes orales sont très connues dans plusieurs pays du monde. Cependant ce sport intellectuel, qui permet d’offrir à notre jeunesse l’occasion d’acquérir des aptitudes autres que ce que l’école burkinabé leur enseigne, est naissante dans notre contrée. Nous l’avons découvert en 2013 à Abidjan à l’occasion du Parlement Francophone de Jeunes où nous étions membres du jury des Joutes oratoires organisées à l’atention des participants à la simulation parlementaire. Ce fut une expérience énorme que nous avons eu avec le Pr Declan Mc CAVANA, le président de la Fédération Francophone de Débat. Nous avons voulu offrir un cadre similaire aux jeunes de la ville Koudougou.

 Quels sont les objectifs de la manifestation?

Les Joutes verbales scolaires et universitaires sont une compétition d’art oratoire sous forme de débat parlementaire qui met en jeu une opposition et une majorité . Cette compétition permet d’assurer la formation des participants à l’art oratoire, de promouvoir la participation citoyenne des jeunes en les familiarisant avec le débat parlementaire et en les intéressant aux questions politiques. C’est aussi un très bon moyen de sensibilisation sur les problèmes de société et de promotion du genre.

 Combien d’inscrits avez-vous enregistré?

Pour cette année, nous avons enregistré quatorze (14) équipes dont sept (07) pour la catégorie universitaire et sept (07) pour la catégorie scolaire. Il faut noter que si les élèves participent pour le compte de leur lycée, les étudiants eux s’inscrivent au nom des mouvements et associations du campus universitaire. Ce qui contribue aussi à la promotion de l’engagement citoyen.

 comment vont se dérouler les compétitions?

Déjà, il faut noter que les phases éliminatoires qui se sont dérouléesdans le mois de Mars ont permis de déterminer les quatre demi-finalistes par catégorie. Les demi-finales de ce samedi 9 Avril ont permis de déterminer les quatre (04) équipes finalistes. Nous aurons les petites finales avant la Grande finale prévue pour le Samedi 7 Mai.

Que gagne le premier?

Tous les finalistes dans chaque catégorie auront des  prix en espèce et en nature. Nous nous gardons de révéler déjà les lots parce que cela variera en fonction des apports des partenaires. Les participants ont compris que le plus grand prix dans cette compétition n’est pas matériellement évaluable. Ils sortiront des Joutes Verbales Scolaires et Universitaires transformésen de véritables gladiateurs de la parole.

seydou
Saïdou Koanda, prof d’histoire géographie, est le promoteur des Jouxtes Orales

 comment vont les préparatifs?

Les préparatifs se passent bien sur le terrain. L’équipe que nous avons est volontairement, engagée et très dynamique. La communication avec les participants se passe bien. Il reste quelques petits réglages à faire et la présence des autorités à confirmer pour la finale.

 Rencontrez-vous des difficultés?

Comme toutes les initiatives de jeunesse, les gens attendent de voir pour y croire. Nous avons des difficultés à mobiliser les partenaires au niveau national. Les institutions qui étaient sensées œuvrer à la réalisation du projet parce que ça rentre dans le cadre de leur mission ou ça leur permet d’être visibles ne nous apportent pas le minimum de ce qu’on attend d’eux. On est souvent gagné par le découragement quand on constate aussi les lenteurs administratives. Fort heureusement, quand on écoute nos ainés qui nous conseillent et nous éclairent, quand on rentre dans la salle et qu’on écoute les jeunes se défoncer pour donner du sens et de la beauté aux mots, on se rend compte qu’on fait œuvre utile et on se ressaisit. On repart les points serrés à la recherche des ressources pour réaliser notre mission.

Côté spectacle comment vont se dérouler les choses?

Oui, le Samedi 7 Mai, en plus des deux finales, on aura des prestations artistiques. Et nous avons des artistes qui nous accompagne depuis la première édition et qui seront avec nous cette année encore. Il s’agit du grand humoriste Lajaguar et du groupe de rap le plus adulé de Koudougou, le groupe KSB80. Nous avons invités aussi en guest star, l’artiste haïtien, médaillé d’or des 7èmeJeux de la Francophonie et lauréat du « prix TV5 monde », Jean Jean Roosevelt. Sa présence se confirmera très prochainement.

 Bénéficiez-vous du soutien des autorités?

Comme je l’avais souligné plus haut, on est souvent gagné par le découragement quand on constate la lenteur de réaction et le désintérêt des autorités nationales pour les initiatives comme la notre. Mais nous nous réjouissons de pouvoir compter sur la commune de Koudougou et l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie qui nous accompagnent depuis la première édition. Des jeunes leaders s’annoncent parmi ceux qui souhaitent nous aider et c’est à saluer. Nous attendons qu’ils joignent la parole à l’acte pour le bonheur des jeunes de Koudougou.

 quel est ton dernier mot?

Pour cette 3ème édition des Joutes Verbales Scolaires et Universitaires, nous avons voulu marquer le clou pour une organisation beaucoup plus professionnelle et c’est agréable de constater que des partenaires comme Afriyelba nous accompagnent. Nous voulons donc témoigner toutes notre gratitude à toutes ses bonnes volontés qui sont à nos cotés. Nous appelons les autres qui hésitent à se joindre à nous dans notre combat pour une jeunesse pleinement engager dans la gouvernance de notre pays. Nous invitons aussi les jeunes à venir massivement à l’amphithéâtre 1000 places de l’Université de Koudougou, le Samedi 7 Mai 2016 à 15h00 pour vivre l’art oratoire dans toute sa splendeur.

Propos recueillis par Yannick SANKARA.


Articles similaires

Donald Trump Jr. va divorcer après 12 ans de mariage

Afriyelba

TANDEM CISAC -BBDA AU FESPACO 2019 : Pour l’épanouissement des acteurs de l’audiovisuel

Afriyelba

Justin Bieber : il refuse un événement à 5 millions de dollars

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR