5 August 2020

LABELLISATION DU FASO DAN FANI : Les acteurs en conclave pour décider des derniers réglages

Partager
  • 27
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    27
    Partages

Le pavillon de la créativité du Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou (SIAO) accueille depuis ce matin l’atelier de validation des instruments techniques et de gestion du label Faso Dan Fani. Pendant deux jours les acteurs de la filière Faso Dan Fani, comme le Centre National de la Propriété Industrielle (CNPI) et la Fédération Nationale des Tisseuses du Burkina Faso (FENATI/BF) échangeront leurs idées sur le cahier de charges et les règlements d’usages pour l’utilisation du Label.

Le Centre National de la Propriété Industriel (CNPI) soumet depuis ce 29 avril son projet de cahier de charges et de règlements d’usage, pour l’utilisation du label Faso Dan Fani à l’appréciation de l’ensemble des acteurs du pagne tissé, afin d’obtenir un document consensuel qui facilitera le processus de protection du label. A l’ouverture des travaux, Gisèle Sagnon conseillère technique au Ministère du Commerce de l’Industrie et de l’Artisanat (MCIA) et représentant du ministre a laissé entendre que, le présent atelier permettra aux experts et aux acteurs de la filière du pagne national de s’accorder sur la meilleure démarche à emprunter, pour aboutir à un Faso Dan Fani plus valorisant, tout en permettant à chaque acteur de la filière de tirer le meilleur profit de son travail.

Elle a ajouté que, la labellisation offre une opportunité aux producteurs de valoriser leurs productions et partant, d’augmenter leurs revenus, tout en garantissant le respect de certaines spécifications sur l’origine, la qualité ou le procédé de fabrication desdits produits. Pour cela, elle a souhaité qu’a l’issue des deux jours d’échanges, les participants soient parvenus à mutualiser leurs expériences et ressources, afin d’obtenir un cahier de charges et un règlement d’usage du label, symbole de l’identité Burkinabé, qui fasse la fierté des filles et fils du pays des hommes intègres.

La secrétaire général du FENATI/BF, Germaine Compaoré invite les Burkinabè à accepter le pagne labellisé tel qu’il est

Par la suite, la secrétaire générale de la Fédération Nationale des Tisseuses du Burkina Faso (FENATI/BF), Germaine Compaoré a confié que la labellisation du pagne Faso Dan Fani profite en premier lieu à sa fédération, raison pour laquelle elle suit de bout en bout l’avancement des travaux. Elle a souligné que sa structure continuera à donner le meilleur d’elle-même pour que le projet puisse aboutir. Visiblement contente de voir l’idée de labellisation se concrétiser à l’horizon, Germaine Compaoré a émis le vœu pieux que la population accepte le pagne labellisé tel qu’il est, et que les tisseuses puissent respecter le cahier de charges pour pouvoir donner des produits de qualité.

Le DG du CNPI, Mahamadi Tassembedo a déclaré que le pagne labellisé sera présenté le 30 avril 2019

 

A la suite de la secrétaire générale de la FENATI/BF, le directeur général du Centre National de la Propriété Industrielle (CNPI), Mahamadi Tassembedo a précisé qu’à l’issue de l’atelier, il sera procédé au dévoilement du label Faso Dan Fani, dans l’après-midi du 30 avril prochain. Ce label fera l’objet d’une protection auprès de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) et d’autres instances au niveau international, selon les explications de Mahamadi Tassembedo. Le premier responsable du CNPI a rappelé qu’il est prévu aussi la protection des motifs du Faso Dan Fani. « Il faut noter qu’une compilation des motifs du Faso Dan Fani des treize régions du Burkina Faso a été faite, et l’atelier de ce matin va également se pencher sur ces différents motifs », a-t-il conclu.

Sougrinoma Ismaël GANSORE


Partager
  • 27
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    27
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR