19 October 2021

MARLEY D’OR 2018 : Madess et sa team sont allés dire leur « Zaamin » au mogho Naaba

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Sa majesté le Mogho Naaba Baongho a reçu, aujourd’hui  9 mai 2018 au sein de son palais à Ouagadougou, une délégation du comité d’organisation de la 5e édition des Marley d’or. Ladite délégation était conduite par Mahamadi Ouédraogo dit Madess.. Elle est venue dire merci à l’empereur des mossis pour son soutien depuis la première édition, et implorer encore ses bénédictions pour la présente.

Le 11 mai prochain dans la cour du salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO), les Burkinabés connaitront les lauréats de la cinquième édition des Marley d’or. Avant cette date, le commissaire général de ce rendez-vous culturel, Mahamadi Ouédraogo dit Madess et son équipe sont allés recharger  leur batterie de « Douahou » (bénédictions) chez sa majesté le Mogho Naaba Baongho. Devant le premier des mossi, Big Ben le porte-parole de la délégation a traduit toute la reconnaissance du comité d’organisation, lui qui  ne ménage aucun effort quand il s’agit de soutenir la culture.

Le porte parole du commissariat général des Marley d’Or traduisant sa reconnaissance à sa Majesté le Mogho Naaba

Madess, promoteur du Marley d’Or a remis un bélier au Mogho Naaba

Il a ajouté que grâce aux bénédictions du roi des mossis, le festival grandit d’édition en édition et a même été plébiscité meilleur festival de reggae en Afrique de l’Ouest par un magazine français. Pour dire merci à sa majesté pour les efforts fournis depuis la première édition, Madess et sa suite ne sont pas venus les mains vides. Ils ont remis une attestation de reconnaissance au Mogho Naaba Baongho pour sa quête permanente de la paix et la cohésion sociale. En plus de l’attestation les visiteurs du jour ont offert un bélier de pelage blanc au pangin (empereur) pour magnifier encore son attachement à la paix.

 

Il faut noter que la 5 édition des Marley d’or se tient sous le thème civisme et respect de l’autorité. Pour cette raison le chef suprême des mossis a demandé à ses hôtes de faire en sorte qu’au-delà de l’aspect festif de l’évènement, il soit un véritable canal par lequel les jeunes recevront le message de  l’amour pour la patrie. A ce sujet le commissaire général nous a confié que des rencontres d’échanges ont été organisés les 4; 5 et 6 mai dernier au village du festival pour  attirer l’attention des jeunes sur les conséquences de l’incivisme. Etaient présent à cette audience avec l’empereur des mossis, le reggae maker Ivoirien Hamed Farras. Apres avoir gratifiant le Mogho Naaba d’un acapela, Hamed a demandé au public Ouagalais de se rentre massivement le 11 mai prochain au SIAO pour voir Ismaël Isaac, Koko Dembélé, Oscibi Johan, Solo Jah Gunt en concert live.

NB: Zaamin= Reconnaissance

Sougrinoma Ismaël GANSORE  


Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR