19 October 2021

Musique : Imilo Lechanceux à la conquête de l’international avec Intégration, son nouvel album

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 28 février 2021, dernier jour du mois, a eu lieu la dédicace du quatrième album de Imilo Lechanceux. C’est lors d’une conférence de presse que l’artiste a présenté l’opus aux journalistes, à Sonia hôtel à Ouagadougou. A travers Intégration, puisque c’est le nom de l’album, « Le fils du pays », comme l’artiste se fait appeler, veut donner une autre dimension à la musique burkinabè.

La salle de la conférence de presse a refusé du monde lors de la dédicace.

Vingt, c’est le nombre de titres du nouvel album, baptisé Intégration, que l’artiste burkinabè Imilo Lechanceux, de son nom à l’état civil, Emile Ilboudo, vient de mettre sur le marché du disc. Une performance musicale rarement vue au pays des hommes intègres. La présentation de l’album a eu lieu, le 28 février dernier. Intégration c’est aussi une intégration musicale, culturelle et transfrontalière. Car dans l’album, « Le fils du pays » a fait des collaborations avec des artistes de  plusieurs pays de la sous-région. Du mali à la côte d’Ivoire en passant par la Guinée, le Sénégal, le Nigeria et le Tchad,  l’artiste a intégré dans son album les artistes comme Sidiki Diabaté, Fanicko, Soul Gang, Kérosène Abarango, Mawndoé. Mais comme la charité bien ordonnée commence par soi même, les artistes de renom comme Floby et Dicko Fils du pays des Hommes intègres, ont intervenu respectivement dans les titres, Waka Fo et Africa Pissanci. Chidima avec qui la collaboration date déjà plus de 2 ans avec le titre N’Nongafo figure aussi dans l’album.

L’artiste était aussi présent lors de la conférence de presse pour soutenir Imilo

Par ces différentes collaborations, l’artiste dit vouloir donner une dimension internationale à la musique Burkinabè. « Par exemple en côte d’Ivoire quand tu demandes le nom d’un artiste burkinabè à quelqu’un, la personne va réfléchir pendant longtemps avant de pouvoir te satisfaire ou peut-être même pas. Pourtant c’est pas le cas avec les artistes des autres pays comme le Congo, le Mali… », a regretté « Le fils du pays ». C’est pourquoi l’artiste espère conquérir un fanbase à travers ces colorations. Dans ce quatrième album, plusieurs thématiques sont abordées. L’amour, la valeur de la femme, la Covid19, etc., sont, entre autres, les sources d’inspiration de Imilo «  L’argent » est chanté deux fois et remixé une fois dans l’album. Par cette reprise, Imilo incite la jeunesse à chercher l’argent. Intégration débute avec des louanges, car pour lui Dieu est le commencement de toute chose et qu’il « ne peut pas débuter cet album   sans louer mon seigneur qui  me donne tant de force de pouvoir continuer ».

Selon Oularé, manager de Imilo, ce résultat est le fruit d’un travail d’équipe.

Selon le manager de l’artiste, Oularé, son artiste est bien entouré d’un staff digne de ce nom. C’est ce qui facilite les choses, selon lui. Répondant à une question d’un journaliste sur l’entourage de l’artiste, il a affirmé que le travail qui a été abattu est le fruit d’une équipe  et non de l’artiste et son manager seulement. Voulant aussi savoir sur la sortie de Zikette, la danseuse de l’artiste qui a provoqué une tôlée de réactions sur la toile, Imilo a préféré ne pas répondre et donne un probable rendez-vous aux journalistes sur la question. « Nous sommes ici aujourd’hui pour parler de mon nouvel album, Intégration. Si vous voulez on peut se donner une autre occasion avec mon staff pour parler de ça », a-t-il dit. La dédicace de l’album s’est passée en présence de plusieurs artistes et fans qui sont venus soutenir leur collègue et artiste. Entre autres artistes, on peut citer Floby, Amzy, Tiness, Hugo Boss.

Imilo a préféré ne pas piper mot sur la sortie de sa danseuse sur la toile, pour le moment.

Après avoir fait don de son CD n°00 au Moogho Naaba Baongo, empereur des mossé, lors sa visite dans la matinée, le CD n°001 a été vendu aux enchères à la somme de 1 million de francs FCFA. Plusieurs dizaines de CD ont aussi été achetées par des amis et collègues de l’artiste, sur place. Pour rentrer en procession de Intégration, il faut débourser la somme de 5000f FCFA.

L’acheteur du CD n°001 a pausé avec l’artiste.

Abatidan Casimir Nassara


Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR