Recent Posts
a
15 June 2019

OUAGA FASHION WEEK 2019 : Une clôture sur un fond de satisfaction

 La deuxième édition de la Ouaga Fashion Week débutée le 4 avril a refermé ses portes ce samedi 6 avril 2019 à la salle des fêtes de Ouaga 2000 à travers un défilé de mode riche en ambiance et en couleurs. Le promoteur, Alex Zabsonré tire un bilan satisfaisant, malgré que la mode ne soit pas actuellement une priorité au pays des hommes intègres.

Ce samedi 6 avril 2019, date de clôture de l’acte 2 de la Ouaga Fashion Week, il yavait du glamour, du chic, et de la musique à la salle des fêtes de Ouaga 2000. Dans une salle au décor dominé par le blanc, avec un T placé au milieu des invités, des stylistes venus du Togo, du Ghana, du Mali, de la Guinée Conakry, de la Tunisie, de la France, de l’Italie et bien sûr du Burkina Faso ont montré leur savoir-faire en matière de coupe et de mesure.

Parmi ces stylistes, nous pouvons citer entre autres, Ella Sebgo de l’hexagone qui a honoré la princesse Yennenga en lui attribuant une collection faite à base de pagne wax, Koffi Ashanti du Ghana avec sa collection « Black and Proud » qui révèle la beauté de la peau noire. Par la suite, les Burkinabè Carlos design, T bonty, et Raiza Kaboré pour ne citer que ceux-là ont présenté respectivement les collections « Vivre ensemble », « Je suis unique », et « Cendrions ». La Tunisie a marqué aussi les esprits des locataires de la salle des banquets  avec sa collection baptisée « Fleur de joie ».

Il faut noter que les passages des mannequins sur le T de la cérémonie de clôture était entrecoupés par des prestations artistiques. Ainsi le public a pu voir sur scène des pépites de la musique Burkinabé comme Toksa et Cheezy. A l’issue de la soirée, le promoteur de la Ouaga Fashion Week, Alex Zabsonré a déclaré que l’édition 2019 a été une très grande satisfaction, malgré le climat socio-économique délétère du Burkina Faso qui ne fait pas de la mode une priorité.

Le promoteur Alex Zabsonré exprimant sa grande satisfaction à la clôture de la 2e édition de la Ouaga Fashion week

« Nous avons tenu à montrer que nous sommes plus forts, la jeunesse Burkinabé est plus forte que les difficultés. Nous avons tenu ce challenge malgré toutes les difficultés », a-t-il confié. De son évènement Alex veut que les jeunes Burkinabè retiennent qu’ils ont leur place dans le développement de leur pays. C’est avec le sourire aux lèvrex que, le patron de la Ouaga Fashion Week a donné rendez-vous en 2020 pour la troisième édition.

Sougrinoma Ismaël GANSORE

Share With:
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR