Afriyelba
A la Une Musique

Paiements des droits: Le BBDA et Corisbank s’unissent pour le bonheur des artistes


Le Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA) a organisé, le mercredi 24 mai 2017 à son siège à Ouagadougou, une rencontre d’échanges avec les artistes. Cette rencontre intervient en prélude aux paiements des droits de représentation directe et indirecte. 

Les artistes passeront à la caisse du Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA) du 30 mai au 29 juin 2017. C’est à la faveur des paiements des droits de représentation directe et indirecte qui ont fait l’objet de la rencontre avec les bénéficiaires, le 24 mai. Cette rencontre a mobilisé une forte une équipe du BBDA conduite par son Directeur général (DG), Wahabou Bara qui avait à ses côtés, la directrice de la répartition, Delphine Somé, le chargé des stratégies de développement, Oumar Sanon et le chargé de communication et du plaidoyer, Ousmane Sawadogo. Elle a enregistré également une présence remarquable d’artistes dont Baz Bill, Zougnazagmda, Kisto Koinbré, Silga, etc. Ces participants auxquels se sont ajoutés ceux de Coris Bank international ont échangé à battons rompus pendant plus d’une heure et demi en présence de la presse.

Les participants en train de prendre bonne note des propositions faites à la rencontre

Les discussions ont permis de dévoiler aux ayants droits, le projet de partenariat en vue avec la « Banque autrement » visant à faciliter aux artistes membres du BBDA, l’accès à leurs droits d’auteurs. Ce projet qui entrevoit, pour eux, une prévoyance sociale favorisera, en clair, l’accès facile des créateurs à leurs droits d’auteurs dont ceux de représentation directe et indirecte. Les droits de représentation directe sont constitués, a rappelé Walib Bara, de l’argent reçu auprès des organisations des manifestations occasionnelles comme les concerts, les diners-gala, etc.) Quant aux droits de représentation indirecte, ils concernent l’argent perçu auprès des radios, des télévisions, des hôtels, des night-clubs, des bars, des restaurants, des buvettes, des kiosques, des magasins et commerce divers, des salles de cinéma, des projectionnistes, des exposants d’œuvres d’arts graphique et plastiques.

« C’est une très belle initiative »

A cela s’ajoute l’argent perçu au titre des sonneries pour téléphone portable, la publicité, la musique d’attente téléphonique, etc.

Le directeur général du BBDA Wahabou Bara

Mais au fait, qui sont les bénéficiaires de ces droits de représentation directe et indirecte ? Il s’agit, selon les animateurs de la rencontre, des auteurs, compositeurs et arrangeurs d’œuvres musicales, les auteurs d’œuvres dramatiques, chorégraphiques, d’œuvres audiovisuelles (réalisateurs et scénaristes), d’œuvres d’art graphique et plastique. Et ce n’est pas tout car font également partie des bénéficiaires, les éditeurs dont les œuvres ont été utilisées sous forme de musique d’attente téléphonique, de publicité, de sonneries de portables et exploitées par les radios et télévisions, les hôtels, les bars, les restaurants, les kiosques, les night-clubs, les concert et diner-gala et les autres formes de manifestations occasionnelles.

L’artiste-musicien Baz Bill a salué l’initiative du BBDA

Pour l’artiste musicien, Baz Bill, président de l’Association des musiciens du Burkina Faso Baz, l’initiative du BBDA vient à point nommé. Depuis que Walib Bara est à la tête de ce département, de cette institution (ndlr : BBDA), il y a de nouvelles idées, a-t-il affirmé, qui naissent et qui aideront les artistes à améliorer leurs vies quotidiennes. «J’encourage les artistes à s’en approprier et à y mettre du sien. Il y a des avantages dans la collaboration avec la banque comme l’assurance vie. La banque nous livrera également des cartes bancaires qui éviteront aux artistes de s’aligner lors des répartitions pour pouvoir toucher leurs droits. Elle  permettra également de devenir bancables et d’avoir des crédits » s’est réjoui le précurseur du chiwawa.

Saïdou Zoromé


Articles similaires

AWA NADIA ET DICKO FILS ONT FAIT UN ACCIDENT

Afriyelba

RDC: les militants sénégalais et burkinabè expulsés

Afriyelba

MODE: Doris Dabiré n’est plus

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR