Recent Posts
a
18 November 2018

WOAMAF 2018: Les organisateurs présentent le contenu à la presse burkinabè

Demain 8 novembre s’ouvrira à Ouagadougou la 3e édition du World Music and African art festival (WOMAF) sous le thème « Ensemble célébrons les relations culturelles entre le Burkina Faso et le Maroc ». Placée sous le haut patronage du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, la présidence de Abdoul Karim Sango, ministre de la culture des arts et du tourisme et le parrainage de l’ambassadeur du Maroc au Burkina, l’évènement qui va durer 72h sera marqué par des concerts de Musique, des conférences thématiques, des expositions d’art, des défilés de mode, des activités autour de la gastronomie et une cérémonie d’hommage. Les organisateurs du festival ont tenu hier 6 novembre au BBDA, une conférence de presse (la 2e après celle tenue il y a quelques mois) pour montrer qu’ils sont prêts pour la fête.

« Les délégations des pays invités ont commencé depuis hier à fouler le sol burkinabè, le CENASA qui va abriter l’évènement est bien aménagé et décoré, les conférenciers qui vont développer les thèmes sont déjà sur place, les artistes sont aussi prêts, bref tout est fin prêt pour que le 8 nous commençons la grande fête de la culture africaine au Burkina Faso » s’est exprimée la fondatrice du WOMAF Elise Dintchen Couke devant la presse dans la soirée de ce 6 novembre. Avec à ses côtés le directeur du BBDA Walib Bara, le DPIC, Ardiman Traoré et Eveline Bougma, chargée de mission, elle a affirmé qu’ils n’attendent que le public. Chargé des rencontres professionnelles, le DG du BBDA a indiqué que les conférences thématiques est un point très important pour les artistes, leur staff et de façon générale pour les acteurs de la culture. Et comme conférences, il a annoncé 3 principalement. « La première conférence se tiendra le 8 novembre et aura pour thème coopération Maroc-Afrique de l’Ouest défis et perspectives. Elle sera animée par Patrice Kouraogo, conseiller spécial du président du Faso pour les affaires culturelles et touristiques et Idrissa Zorom, directeur de la coopération culturelle. La 2e conférence débat se tiendra le 9 novembre et sera marquée par deux thèmes:  » la mobilité internationale des artistes et l’apport du Maroc » et « Le Maroc, pays de rencontre pour les artistes d’Afrique Subsaharienne, la participation des artistes subsahariens au Visa for Music qui sera animée par Brahim El Mazned, président fondateur du Festival VISA For Music. Quant à la 3e conférence débat, elle se tiendra le samedi 10 novembre et aura deux thèmes à savoir « la Cité internationale de la musique et de la Danse et le programme la route des chefferies au Cameroun » et « les clés du succès de l’organisation d’un festival international et d’une exposition d’art ».

Les invités des pays étrangers sont déjà sur place à Ouagadougou pour participer au WOMAF 2018

Des rencontres professionnelles très importantes donc pour les opérateurs culturelles et les artistes à qui, Walib Bara a demandé de saisir l’occasion pour s’informer et aussi se faire des contacts. En plus des conférences débats, chaque soir à partir de demain 8 novembre,  au CENASA, il est prévu des concerts musicaux avec des artistes  nationaux et internationaux. Demain déjà, c’est le baobab de la culture burkinabè Zougnazagmda qui va ouvrir le bal. Après lui, Nelida Karr de la Guinée équatoriale, Bruno Voganne du Togo, Kawtar Sadic du Maroc et Kiswensida du Burkina tiendront le public en haleine à ce premier jour du festival WOMAF.

le jour 2 verra l’entrée sur scène de  Glawdys NDEE de la Guadeloupe, de Maalem Andelmajid du Maroc, de Queen Koumb du Gabon et de Abdoulaye Diabaté du Burkina Faso. Aussi, ce 2e jour du festival sera marqué par un défilé de mode qui sera animé par les stylistes burkinabè Céleste confection et camerounais SIM2Mode. Pour l’apothéose le samedi 10 novembre, les organisateurs ont prévu du lourd en terme de prestations musicaux. Au programme en effet, le public aura la diva de la musique burkinabè Amity Méria, Samia Ahmed du Maroc, Don Mike de la Côte d’Ivoire, Fati Mariko du Niger, et Ilam du Sénégal. A côté de la musique, il est prévu un défilé de mode qui sera assuré par Bazem’sé du Burkina et Maben créations du Maroc.

Le grand peintre du Maroc Mohamed Hakoun et son fils photographe Hakoun Zoubair exposeront leurs œuvres au CENASA

En plus de ces articulations, le WOMAF 2018 sera marqué par une grande exposition vente d’objets d’arts et de la mode, des dégustations de mets camerounais, marocains et burkinabè, une grande exposition de la route des chefferies au Cameroun, une grande exposition photographique et une grande exposition vente de tableaux du peintre Mohamed Hakoun du Maroc. Ces activités se dérouleront à l’espace aéré Amadou Balaké du CENASA. Une cérémonie d’hommage sera également organisée, cérémonie durant laquelle des attestations seront remises à des grands promoteurs de la culture africaine. Le public burkinabè est donc invité à sortir massivement pour participer à ce grand évènement culturel africain qui se tient pour la première fois au Burkina Faso. La cérémonie d’ouverture est prévue pour demain à partir de 8h au CENASA. Vous êtes donc attendus.

Après la conférence de presse, les organisateurs ont posé en famille avec les artistes présents pour la postérité

Yannick SANKARA

Share With:
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR