Afriyelba
A la Une Cinéma

Fatoumata Diawara; annoncée en fanfare au FESPACO, elle n’a pas pu se produire


Pour cette 24e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou, un certain nombre d’artistes dont le Burkinabè Alif Naaba, le Sénégalais Ismaël-Lo et la Malienne Fatoumata Diawara a été annoncé en fanfare pour assurer l’ouverture au Palais des Sports de Ouaga 2000. Si Les deux autres artistes cités ont pu montrer leurs talents et leur savoir faire aux nombreux festivaliers présents à la cérémonie, ceci n’a pas été le cas chez Fatoumata Diawara à cause d’une mauvaise gestion du chronogramme par les organisateurs. En effet, après le passage de Alif Naaba, de Ismael-Lo, il s’en est suivi l’ouverture officielle  prononcée par Jean Claude Dioma ministre de la culture et du tourisme qui, juste après, accompagner du premier ministre Yacouba Isaac Zida a donné le clap de la 24e édition du FESPACO. Juste après ces actes, la chorégraphe Irène Tassembédo a tenu en haleine plus de 30 minutes, le public avec un dialogue de corps dont lui seul connait le secret. Pendant ce temps l’artiste malienne attendait son tour dans les coulisses. Après donc un brillant spectacle offert par Irène Tassembédo, le public a cru que la cérémonie était finie et a commencé à vider la salle. Pire encore l’animatrice fait une pause de plus de 15 minutes pour permettre à la presse de faire des interviews avec les autorités. Ne pouvant plus attendre le public a tout simplement vidé la salle. Et lorsque le maître de cérémonie a annoncée Fatoumata Diawara, cette dernière a tout simplement refusé de monter sur scène. « Je ne vais pas jouer sur une scène vide. Je suis désolé » a dit tout en colère l’artiste au maître de cérémonie. « Elle a raison », « Quelle mauvaise organisation? » disait les uns et les autres qui disent ne pas comprendre qu’on puisse programmer Irène Tassembédo avant la Malienne. Pour eux c’est la chorégraphie de Iréne Tassembédo qui devait clore la cérémonie. « Que va t-elle faire maintenant, avons nous voulu savoir auprès du maître de cérémonie » qui répond ne rien savoir lui aussi. C’est tout déçu que la délégation malienne qui était restée pour suivre la prestation de sa sœur a quitté le Palais des Sports de Ouaga 2000

La question qui se pose est de savoir comment va se gérer le cachet de l’artiste. Va -ton considérer qu’elle a presté ou pas?


Articles similaires

Fonds d’aide aux membres âgés du BBDA: Voici la contribution de Salifou Diallo

Afriyelba

A peine revenu sur la scène musicale, Sofiano fait des déclarations fracassantes!

Afriyelba

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR