Afriyelba
A la Une Sport

PREPARATION DE LA CAN 2015: CHARLES KABORE, ARISTIDE BANCE ET MOHAMMED KOFFI SE SONT CRIES DESSUS


A Ingwenyama, on a eu un peur dans la matinée du mercredi 7 janvier 2015 en pleine séance d’entrainement des Etalons. En effet, alors que les joueurs étaient soumis à un travail foncier avec le ballon sur la moitié du terrain, des voix se sont élevées en leur sein montrant des signes de tension mais, il n’y a eu plus de peur que de mal.

Une fine pluie s’est abattue dans la matinée du 7 janvier dernier sur Nelspruit, ce qui a occasionné un temps doux, ombrageux donnant une envie à un sportif de se donner à fond. C’est sous ce temps que le sélectionneur national Paul Put et ses poulains ont débuté la séance du jour avant qu’un soleil piquant sorti des nuages ne fasse son apparition vers la fin de l’entrainement. Deux images qu’on pourrait reproduire sur cette séance qui a démarré dans une très bonne ambiance avant que la tension ne monte à travers des voix qui portaient haut.

Bertrand Traoré ayant été soumis à un exercice particulier intense avec le préparateur physique Frédéric De Meyer puis laissé sur le banc après avoir tapé dans le ballon pendant que ses camarades travaillaient en groupe, l’entraineur a composé trois groupes de 6 joueurs chacun qui dessinaient quelque peu les titulaires par compartiment. Les équipes constituées s’affrontaient sur la moitié du terrain pendant un temps déterminé par le coach et c’est lors d’une des confrontations que Mohamed Koffi a contré Charles Kaboré. Ce dernier n’a pas hésité un seul instant à hausser le ton et alors que les uns et les autres pensaient que c’était du jeu, c’est finalement la voix des deux joueurs qui a commencé à porter fort. A peine ce qui semblait un petit accrochage passé, ce fut au tour de Charles Kaboré et Aristide Bancé de se crier dessus. Mais, il n’y a eu plus de peur que de mal puisque les uns et les autres et personnellement Paul Put ont parlé aux joueurs et surtout au capitaine afin de calmer les ardeurs.

Le onze de départ semble se dessiner

Le défenseur Paul Koulibaly relève que ce genre de tension est normal parce que tout simplement, dit-il, chaque joueur veut mériter sa place en montrant à l’entraineur de quoi il est capable. Il réagit qu’aucun joueur n’est énervé même s’il y a eu des coups en passant, reconnait-il. Bakary Koné abonde dans le même sens en soulignant qu’il en est ainsi lors de la préparation. S’il y a des tensions, cela est dû, ajoute-t-il, aux efforts dans les jambes de chacun tout en faisant savoir qu’ils vont gérer tout ça au fil du temps. Il donne rendez-vous le 10 janvier pour le match amical face au Swaziland au Mbombela stadium de Nelspruit sous le coup de 17h pour qu’on apprécie son état de forme mais, une chose est sure, il dit travailler dur pour retrouver son meilleur niveau au jour « J » de la CAN. Et quel sera leur objectif en Guinée Equatoriale ?

A ce sujet, Bakary Koné affirme que l’objectif est le même pour toutes les équipes participantes et relève que les grosses équipes sont de retour mais pour lui, c’est de pouvoir répéter ce qu’ils ont déjà fait, en ne se mettant pas la pression « et si nous remportant le trophée, nous dirons amen », a-t-il conclu. Au-delà de ce qu’on a constaté, les joueurs se sont donnés à fond lors des différentes confrontations en disputant tous les ballons avec abnégation, volonté, détermination. Des signes d’une probable équipe type se dessinait mais, il ne faut pas vite aller en besogne parce que l’entraineur n’a véritablement pas entamer ses phases de choix tactiques même s’il y a un début. Ainsi, on avait un groupe composé de défenseurs avec à droite Wilfried Benjamin Balima, Narcisse Bambara à gauche, Paul Koulibaly et Bakary Koné dans l’axe et devant cette défense, Charles Kaboré et Djakaridja Koné. On avait ensuite, le groupe des attaquants Jonathan Pitroïpa, Jonathan Zongo, Aristide Bancé, Sibiri Alain Traoré et soutenus par les milieux Florent Rouamba et Adama Guira. Le troisième groupe était celui de Mohamed Koffi, Steve Yago, Issa Gouo, Moussa Yedan, Issiaka Ouédraogo et Banou Diawara qui, d’ailleurs, est le joueur écarté de la liste désormais réduite à 23.

La liste des 23 Etalons

Gardiens de but

1-Moussa Germain Sanou (WC Beauvais- France)

2-Abdoulaye Soulama (Heart of Oak -Ghana)

3-Moussa Fofana (RCK -BF)

Défenseurs

4-Bakary Kone (Lyon France)

5-Mohamed Koffi(Zamalek Égypte)

6-Wilfried Balima(Sheriff Tiraspol Moldavie)

7-Steve Yago (Toulouse France)

8-Paul Keba Koulibaly (Horoya FC Guinée)

9-Narcisse Bambara (Universitatea Cluj Roumanie (

10-Florent Rouamba(CA Bastia France)

11-Issa Gouo(AS Kaloum Guinée)

Milieux de terrain

12-Sundy Jonathan Zongo(Almeria Espagne)

13-Moussa Yedan(Al Ahly Égypte)

14 – Bertrand Traoré(Vitesse Arhnem Hollande )

15-Djakaridja Kone (Evian TG France )

16-Charles Kabore (FC Kuban Russie)

17-Prejuce Nacoulma(Mersin Idmanyurdu Klubu Turquie)

18-Adama Guira (Sonderyesk Danemark)

19-Abdou Razack Traoré (Kardemir Karabuk Sport Turquie)

 

Attaquants

20-Jonathan Pitroipa (Al Jazira Emirats)

21-Aristide Bance( HJK Helsinki Finlande)

22-Issiaka Ouedraogo(Admira Wacker Australie)

23-Sibiri Alain Traoré (FC Lorient France)

 

Le Pays


Articles similaires

Théâtre : Le spectacle « la nuit de la femme » bien apprécié au CENASA

Afriyelba

FESTIVAL DENKê DENKê : C’EST PARTI POUR LA 3e EDITION

Afriyelba

GALA ELECTION MISS RONDE: SHANY BESS A ILLUMINE LA SALLE

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR