Afriyelba
A la Une Musique

RDV chez nous : La sélection musicale du 10 février était au Top


Le vendredi 10 février 2018 les artistes musiciens, Sydyr, Nabalum et Dicko Fils se sont succédé sur le podium du neuvième festival rendez-vous chez nous pour offrir des prestations en live aux nombreux festivaliers qui avait pris d’assaut la place de la femme de Gounghin. Les trois artistes ont communié pendant près de 3 heures avec un public acquis à leur cause.

Les Ouagavillois qui se sont rendus sur la place de la femme le 10 février dernier n’oublieront pas de sitôt les prestations live du trois fois kundeman ( Dicko Fils), de Omar Dao dit Sydyr et de la protégée de Alif Naaba ( Nabalum). Sydyr a été le premier à gravir les marches du podium pour offrir en exclusivité  quelques sons de son album qui n’est pas encore sur le marché discographique. Il a entonné des titres comme Fina (La culture en fulfuldé), Souka qui parle du Trafic des enfants, Mabila (La tante en Mooré) pour le bonheur des uns et des autres. Des chansons faites  sur une variété de rythmiques comme le Rock, et le tradi-moderne.

Sydyr a offert en exclusivité quelques titres de son prochain album

Après Sydyr Jacky el Feno le MC de la soirée a fait appel à l’interprète de M’yamé, Nabalum. Le moins que le puisse dire est que cette artiste de la cour du Naaba a enveloppé la foule avec sa voix suave . Ce n’est pas Faical Nikiema, un jeune homme visiblement acquis à la cause de l’artiste qui dira le contraire. Il nous a confié que Nabalum est une artiste pleine qui ne mérite surtout pas qu’on la classe dans le lot des artistes qui font de la musique d’ambiance.  «  Avec ce qu’elle fait tu n’as pas le choix il faut que tu kiffe parce qu’elle fait de la bonne musique » a-t-il dit. Juste après le passage de Nabalum, le défenseur de la culture pulaaku, Dicko fils a bouclé la boucle avec une ambiance ferrique. Munie de son n’goni (guitare traditionnelle)  le kundé d’or 2016 a explosé la scène avec ses musiciens et sa danseuse. C’était top

La foule a chanté avec les artistes

Sougrinoma Ismaël GANSORE


Articles similaires

FESTIVAL DES IDENTITES CULTURELLES : Des films pour contrer la civilisation de l’universel

Afriyelba

La huitième édition de Dora, le concours de décoration murale kassena s’est tenue du 22 au 25 mars à Tiébélé.

Afriyelba

LUTTE CONTRE L’EXTREMISME VIOLENT : les ministres de la culture du G5 Sahel se rencontreront à Ouagadougou pour apporter leur contribution

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR