26 November 2020

Rentrée scolaire 2020-2021: La Bibliothèque Kiougou NACOULMA cultive l’amour de la lecture aux enfants

Partager
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages

Les responsables de l’Initiative Communautaire Changer la Vie/Nazemsé (ICCV/Nazemsé) étaient face à la presse, ce samedi 17 Octobre 2020, pour donner les grandes lignes qui vont piloter son année scolaire 2020-2021. Cette année scolaire est placée sous le thème «lecture-plaisir, accès à la culture et éducation de qualité». Le coordonnateur de l’association a détaillé les domaines d’intervention de la structure.

La bibliothèque KIOUGOU NACOULMA compte, à ce jour, environ 11000 adhérents dont 4000 enfants qui ont accès à près de 5000 livres. L’adhésion se fait au prix forfetaire de 100f pour les élèves du primaire, 500f pour les lycéens et collégiens et 1000f pour les étudiants et adultes. Il y a également un espace étude ouvert 7 jours sur 7 à tout le monde. Des ordinateurs sont à la disposition des adhérents et des salles d’animations pour les enfants de 3 à 6ans qui n’ont pas la chance d’aller au préscolaire y sont aussi aménagées. L’association parraine à nos jours, selon son premier responsable, 9 étudiants évoluant dans des universités privées et 7 jeunes filles inscrites dans un Centre de formation de la place. Selon le coordonnateur, l’objectif du projet est de désacraliser le livre et le rapprocher des enfants. De ce fait, la bibliothèque organise des activités culturelles autour du livre avec les enfants pour leur faire connaitre le plaisir de la lecture.

 vue sur la bibliothèque Kiougou Gabriel Nacoulma

L’une des innovations majeures de Kiougou Gabriel NACOULMA est l’invention d’une biblio-moto qui n’est rien d’autre qu’un taxi-moto modifié en petite bibliothèque pour sillonner les maisons familiales et organiser des animations au profit des enfants. Une manière de les inviter à aimer la lecture. Cette bibliothèque devient aujourd’hui incontournable dans l’industrie du livre au Burkina, vu sa proximité avec les populations. ICCV/Nazemsé présente donc un bilan plutôt satisfaisant depuis sa création.

Les journalistes et les partenaires de la structure ont participé massivement à cette rentrée scolaire.

Afin de contribuer au développement du Burkina Faso, l’ICCV/Nazemsé a initié, en 2018, un projet intitulé “lire pour réussir”, soutenu par l’Agence française de développement et l’association Sœur Emmanuelle Asmae/BF. Ce projet a pour objectif de favoriser les compétences de langage et de lecture des enfants . Il entrevoit aussi fournir à des bibliothèques partenaires des techniques pour un renforcement de compétence qui favorisera la familiarité entre les livres et les enfants. Il s’agit, entre autres, de la bibliothèque ADIHDI, la Médiatèque municipale, ABS.
ICCV/Nazemse est une association d’entraide communautaire à but non lucratif, apolitique et confessionnellement neutre, créée en 2002 par Simon NACOULMA. Elle est basée à Ouagadougou dans le quartier Cissin. La bibliothèque fonctionne grâce aux cotisations des membres et des dons des amis. Et ce 17 Octobre représentait le Top départ des activités de l’année 2020-2021 de sa bibliothèque baptisée sous le nom de “Kiougou Gabriel NACOULMA”. Par cette occasion, le coordonnateur a lancé un appel au gouvernement Burkinabè pour venir en soutien, financièrement, aux associations communautaires qui ont du mal à s’en sortir à cause de la crise due à la Covid19.

Eunice Nikièma


Partager
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR