Afriyelba
A la Une Société

SNC 2018: 3 coups de gongs et c’est parti


Les activités de la 19e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC) sont ouvertes. Le top départ a été donné hier 24 mars par le premier ministre Paul Kaba Thiéba, au Stade Omnisports Sangoulé Lamizana de Bobo Dioulasso. Discours, parades des sociétés  culturelles des régions du Burkina et prestations artistiques ont été les différentes articulations de cette cérémonie.

C’est par 3 coups de gong sur un tambour sacré installé au milieu du Stade Sangoulé Lamizana que Paul Kaba Thiéba a ouvert les activités de la 19e édition de la Semaine nationale de la culture qui se tient sous le thème: « Sauvegarde des valeurs culturelles: enjeux et défis » du 24 au 31 mars.  Un thème qui sera développé durant une semaine à travers des rencontres professionnelles, des compétitions dans plusieurs catégories, des panels, des expositions, des marchés traditionnels, des animations musicales et une grande foire.

La parade des masques

Ces différentes activités se tiendront dans plusieurs espaces de la ville de Sya dont entre autres, la Maison de la culture Mgr Anselme Titiama Sanon, l’Institut français, le stade Omnisport, la Chambre de commerce de Bobo Dioulasso, l’ENEP, le Stade Wobi et l’école Tougouait.  Bien avant que le premier ministre ne donne le top départ, tour à tour, le maire de la commune de Bobo Dioulasso, Brahima Sanou, le co-parrain Lanciné Diawara et le ministre de la culture des arts et du tourisme Abdoul Karim Sango ont pris la parole pour souhaiter la bienvenue aux nombreux caravaniers venus du monde entier et un séjour fructueux à Bobo Dioulasso.

Le co-parrain Lanciné Diawara a souhaité une semaine fructueuse à tous les festivaliers

Pour le ministre de la culture des arts et du tourisme, la tenue effective de la présente édition de la SNC montre que le Burkina is back au regard du contexte sécuritaire dans lequel se trouve le pays. « Rien ne va entamer notre marche vers la quête d’un lendemain meilleur pour les Burkinabè » a dit tout confiant le ministre qui a invité les festivaliers à participer aux activités sans crainte. Le dernier acte de la cérémonie d’ouverture a été marqué par un géant concert animé par Dez Altino, Abibou Sawadogo, Imilo Lechanceux, Cysby et Sidiki Diabaté. Des artistes qui ont tenue en haleine 2h durant, les nombreux bobolais installés dans la cuvette du Stade.

L’artiste malien Sidiki Diabaté en plein prestation

Yannick SANKARA


Articles similaires

CELEBRATION DES 10 ANS DE CARRIERE DE DEZ ALTINO: Voici comment vont se passer les choses

Afriyelba

Album posthume de Johnny Hallyday : les forces et les faiblesses de Mon pays, c’est l’amour

Afriyelba

Kenya- Koffi Olomide placé en garde à vue pour avoir donner un coup de pied à une de ses danseuses

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR