20 September 2020

Tirs policiers sur Jacob Blake: la NBA à l’arrêt après le boycott des joueurs

Partager
  • 13
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    13
    Partages

Les joueurs des Milwaukee Bucks ont décidé de boycotter le match des playoffs NBA qu’ils devaient jouer contre le Orlando Magic mercredi 26 août, en réponse aux tirs de policiers contre Jacob Blake, un Afro-Américain. Alors que les acteurs de la NBA se sont beaucoup impliqués dans ces affaires de violences policières et de racisme, c’est désormais tout le reste de la saison qui est menacé.

Cette saison 2019-2020 de National Basketball Association (NBA, le championnat nord-américain de basket), déjà très perturbée par la pandémie de coronavirus, restera aussi dans les annales comme l’une des plus marquées par les mouvements de contestation qui secouent les États-Unis. Fin mai, déjà, la mort de George Floyd avait mobilisé en masse les joueurs. Ce mercredi 26 août, c’est une nouvelle affaire de violences policières à l’encontre d’un Afro-Américain qui provoque la suspension des playoffs en cours.

Déjà trois matches de NBA reportés, en attendant d’autres décisions
La décision est tombée dans la soirée : les Milwaukee Bucks, qui devaient jouer le match 5 des playoffs contre le Orlando Magic, ont décidé de boycotter la rencontre pour protester contre les tirs policiers dont a été victime Jacob Blake à Kenosha, dans le Wisonsin, à une cinquantaine de kilomètres de Milwaukee, le 23 août.
La NBA a décidé, dans la foulée, que le match entre les Houston Rockets et l’Oklahoma City Thunder et le match entre les Los Angeles Lakers et les Portland Trail Blazers, aussi prévus mercredi 26 août, n’auraient pas lieu. Ces matches sont « reportés », indique la NBA, sans donner plus de détails sur leur reprogrammation.
Alors qu’ils étaient attendus sur le parquet de l’enceinte du Disney World d’Orlando – lieu unique de cette fin de saison, Covid-19 oblige – les Milwaukee Bucks, pourtant à une victoire d’une qualification pour les demi-finales de la conférence Est, n’ont pas quitté le vestiaire.
« Nous soutenons entièrement nos joueurs et la décision qu’ils ont pris. Bien que nous n’étions pas au courant à l’avance, nous aurions été entièrement d’accord avec eux. Le seul moyen de provoquer un changement est de mettre en lumière les injustices raciales qui ont lieu devant nous. Nos joueurs l’ont fait et nous continuerons à être à leurs côtés et à demander responsabilité et changement », ont communiqué les propriétaires des Milwaukee Bucks.
RFI
Lire la suite sur www.rfi.fr


Partager
  • 13
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    13
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR