Recent Posts
a
18 November 2018

Tour du Faso 2018: Ces Européens très forts au sprint final

L’Allemand Hermann Keller est le vainqueur de l’étape 8 du tour du Faso 2018, courue ce vendredi 2 novembre entre Bobo Dioulasso et Boromo, longue de 176 km. Il a grillé la politesse aux  adversaires dans un sprint ravageur.

Et de 5 pour les Européens dans le décompte des victoires d’étapes sur le 31e Tour du Faso. Après les 3 prouesses belges et le sursaut hollandais à l’entame de la compétition, c’est l’Allemagne qui vient porter à 5, le succès du vieux continent. A Boromo, après 176 km de course au départ de Bobo, c’est Hermann Keller qui a été le plus prompt sur la ligne d’arrivée. Il a bouclé la distance, la plus grande cette édition, en 4h 23mn 03s soit une vitesse de 40,144 km/h. il est suivi de Saydou Bamogo et du Belge Timmy de Boes.

Pour ce qui est de l’animation de la course, ce fut du classique. Les Burkinabè s’étaient donné pour consigne de surveiller comme du lait sur le feu, tous les prétendants au maillot jaune. C’est la raison pour laquelle l’échappée de 8 coureurs partis au km 54 sera expressément annulée par les Etalons afin de remettre dans le wagon, leur leader Mathias Sorgho. Du coup, le peloton se regroupe au km 169.

Le reste est bien connu : ne pas laisser le Hollandais Sjors Handgraaf s’imposer car cela lui confèrerait une bonification de 15 secondes, préjudiciable à l’actuel détenteur du maillot Lonab. «On n’a rien changé dans notre tactique. On contrôle bien la course. On conserve nos acquis et c’est l’essentiel. La suite on verra» affirme Aziz Nikiema. Et le reste de la course sera ainsi. Les Européens pourront continuer leur show sur les étapes, mais ils devront faire une croix sur la tunique la plus convoitée.

Zanga Camara

Share With:
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR