Afriyelba
A la Une Artisanat Musique

30 musiciens désormais aptes à mieux entretenir leurs instruments grâce au RILI.


La formation des musiciens initiée par l’association Réseau international des luthiers et instrumentistes (RILI) a pris fin le samedi 17 décembre à Ouagadougou. Intitulée  »Renforcement des capacités en entretien et en restauration d’instruments de musique et en lutherie de 60 jeunes au Burkina Faso  », ladite formation avait pour objectif de contribuer à la professionnalisation du métier de luthier et de permettre aux musiciens d’entretenir et réparer leurs instruments. Après 10 jours de travail, le RILI a procédé ce lundi 19 décembre à la restitution et à la remise d’attestation de formation aux musiciens qui y ont pris part.

Josué Bananzaro président du RILI est satisfait des résultats de la formation.

Le premier responsable du RILI Josué Bananzaro est satisfait du résultat à l’issue de la formation qui a concerné 30 musiciens venus de Ouagadougou et Koudougou.<<Les participants ont appris beaucoup de choses et pour une première édition c’est un bon résultat. Ils se sont plus familiarisés avec leurs instruments et pourront désormais résoudre les petites pannes qu’ils rencontrent souvent>> a-t-il déclaré. Bérénice Pitroipa est artiste chanteuse et joue de la guitare. Tout comme le formateur, elle est satisfaite du résultat de la formation. <<C’est une belle opportunité pour moi car ce genre d’activités est rare au Burkina et nous remercions le RILI. J’ai appris à entretenir la guitare,à réparer les petits défauts que je vais rencontrer et comment garder mon instrument pour éviter les pannes>> a-t-elle confié. Tous les participants ont reçu des attestations et des kits de matériels de dépannage.

Bérénice Pitroipa est heureuse d’avoir pris part à la formation.

Après Ouagadougou, ce sera au tour de 30 musiciens de Bobo Dioulasso de bénéficier de la même formation en janvier 2023. Après ces deux étapes, Josué Bananzaro espère pour la prochaine édition aller vers la professionnalisation des musiciens. <<Nous voulons que ceux que nous allons former soient indépendants. Notre objectif est que après la formation ils puissent ouvrir leurs ateliers ou être des conseillers pour les autres>> a laissé entendre le président du RILI. Il n’a pas manqué de remercier le fond de développement culturel et touristique(FDCT)et tous les partenaires qui ont contribué à la réalisation du projet. La cérémonie de clôture fut également un moment de partage entre participants et formateurq qui ont interprété des chansons sur des notes de guitare dans une ambiance bon enfant.

Le RILI donne rendez-vous aux musiciens de Bobo Dioulasso en janvier 2023 pour 10 jours d’apprentissage.

Par Wend Kouni


Articles similaires

FITINI SHOW 2017: Iba One sera au lancement à Bobo Dioulasso

Afriyelba

ISLAND AFRICA TALENT: Kevin en compagnie des danseuses de Serges Beynaud

Afriyelba

FEMUA 12: Ce sera du 23 au 28 avril prochain

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR