Afriyelba
A la Une Société

« Adieu Belle mère », le film de MCZ est dans les salles de ciné


Pour un coup d’essai c’est un coup de maître pour ce jeune réalisateur burkinabè Youcouba Napon, connu sous le sobriquet musical MCZ. « Adieu belle mère », son tout premier long métrage D’1h 30mn est sorti au Ciné Nerwaya le 4 juillet dernier en présence de la presse, d’invités de marque et des acteurs qui ont officié dans le film. L’œuvre  traite d’un problème que vivent au quotidien, beaucoup de couples burkinabè et même africaine. Elle raconte l’histoire d’un jeune homme, Gérard qui a rencontré une jeune fille, Charlène.

Très vite l’amour s’installe entre les deux qui officialisent leur union quelques mois plus tard. Ils habitent dans une somptueuse villa située au centre ville. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes possible pour ce couple jusqu’au jour où, Gérard, très affecté par la mort de son père et inquiet de voir sa mère vivre seul au village, décide de la faire venir chez lui en ville. Ayant appris cette décision, Charlène s’impose et promet de tout faire pour que sa belle mère ne vienne pas vivre chez eux. « Ce n’est pas possible, si elle vient ici, elle va nous pourrir la vie. On ne pourra plus s’embrasser, et faire nos petits câlins partout dans la maison. Non je ne veux pas d’elle chez nous si non… » disait Charlène à son mari.

IMG_8310 - copie
MZC le réalisateur du film

Sa décision étant déjà prise, Gérard ignore les menaces de son épouse et fait venir sa mère en ville. Et depuis qu’elle a mis pieds chez son fils, le climat dans la maison est devenu insupportable. Ce sont des querelles en longueur de journée, entre non seulement la belle mère et sa belle fille mais également entre Charlène et Gérard. Las de supporter cette vie, Charlène décide d’aller voir un marabout pour ôter la vie de sa belle mère. Pourra -t-elle exécuté sa décision? Que deviendra le couple par la suite? Alors pour le savoir vous n’avez qu’à vous rendre au ciné Nerwaya.

IMG_8301 - copie
Quelques acteurs du film

Le film a commencé à passé du 4  et sera projeté jusqu’au 17 juillet au Ciné Nerwaya avant de l’être au Ciné Burkina du 18 au 30 juillet. MCZ s’est réjoui d’avoir pu conduire le projet à terme. « C’était pas évident parce que nous avons commencé à réaliser le film au moment de l’insurrection. Nous avons tenu bon malgré les difficultés et je suis vraiment très fier de voir le film sortir ce soir. Je remercie tout ceux grâce à qui, le rêve s’est réalisé » s’est exprimé MZC qui a terminé par inviter tous les Burkinabè à venir voir son produit. Les cinéphiles présents dans la salle ont tous reconnu la qualité du film et ont félicité MCZ pour son travail.

Yannick SANKARA


Articles similaires

SIAO 2016 : 3 défis majeurs sont à relevés pour réussir l’évènement

Afriyelba

FACE A FACE DU 26 MARS: DEZ ET FLO ONT BANDE LES MUSCLES HIER

Afriyelba

Concert de Magic Systèm à Ouaga: Réactions à chaud de quelques spectateurs

Afriyelba

1 comment

Pierre Morel Juil 26, 2018 at 14 h 48 min

Bonjour,
J’ai vu le film sur un vol Air France Paris-Montréal le 25 juillet 218.
J’ai beaucoup aimé. Bravo à MCZ.
Et merci à Air France (je ne le dis pas tous les jours) de nous permettre de découvrir autre chose que les films habituels.

On attend d’autres films de MCZ et d’autres films africains et de tous les cinémas qui vivent partout dans le monde en dehors des méga-circuits de production distribution (et si possible sans être obligé de prendre l’avion).

Reply

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR