Recent Posts
a
21 September 2018

Burkina: Orange apporte la lumière avec les kits solaires Veenem et le compteur Neema

Orange Burkina a procédé, le 26 juin 2018, à Korsimoro, localité située à environ 70 Kilomètres de Ouagadougou, au lancement  des  activités d Orange énergie.  Avec  deux offres dejà disponibles  : « Le solar system home » ou Kits solaires Veenem et le « Le Smart metering » ou compteur Neema, Orange énergie entend se positionner comme une solution pour un accès à l’énergie en milieu rural et urbain.

La première, « Solar home system » ou kits solaires Veenem est adressée aux particuliers et au ménage. Elle vise particulièrement les individus et les ménages en milieu rural et par extension les zones urbaines. Pour cette catégorie d’offre, on distingue le Kit solaire Veenem basic et le kit solaire Veenem premium. Le premier est composé d’une batterie d’une puissance de 42 Wh, d’un panneau photovoltaïque, de trois ampoules, d’un câble de recharge et d’une radio. Le tout, pour une souscription de 20 000 F CFA et une mensualité  récurrente de 2 900 F CFA.Quant à Veenem premium il  est composé  d’une batterie de 128 Wh, d’un panneau photovoltaïque de 50 W, de trois ampoules, d’un câble de recharge et d’une radio. Avec des frais de souscription de 20 000 F CFA également et une mensualité de 5 900 F CFA. Aussi, les bénéficiaires du kit Veenem ont la possibilité d’acheter une télévision LED avec décodeurs TNT et satellitaire incorporés pour un montant de 65 000 F CFA.

Pour le DG, Orange Burkina entend se positionne comme une société multi services au service du développement

La deuxième offre de Orange énergie est « Le Smart metering » ou le compteur intelligent Neema. Un outil de comptage équipé d’une carte SIM, d’un logiciel et qui, à partir d’une plateforme intelligente, permet de faire des télé-relevés et de la télé administration. Toute chose qui est fiabilise la facturation, et contribue à l’amélioration de l’expérience client. Le compteur Neema permett également les modifications de puissances souscrites, les coupures à distance, la limitation des puissances et la lutte contre la fraude. Cette dernière offre de Orange énergie est adressée aux acteurs de la chaîne de production et de commercialisation de l’énergie pour un meilleur management des systèmes d’exploitation.

« Orange énergie ne vient pas se substituer à la SONABEL ou toute autre société d’électricité ou d’électrification », a tenu a spécifié le directeur général de Orange Burkina, Ben Cheick HAIDARA. Bien au contraire, a-t-il dit, Orange énergie se veut être un programme complémentaire face aux nombreux défis de l’accès à l’électricité et aux questions opérationnelles de recouvrement et de facturation qui se posent aux sociétés d’électricités.

Bachir Ismael Ouedraogo, ministre en charge de l’énergie a salué cette initiative de Orange Burkina.

« Je demande à l’ensemble des acteurs et aux populations d’accepter ces produits »

Pour lui, Orange entend se positionner comme un opérateur multi services, partenaire de référence de la transformation digitale en Afrique et partant de son développement. Les Kits Veenem s’inscrivent dans cette logique car, toujours selon le DG de Orange Burkina, conçus pour apporter une solution pratique à la question de l’éclairage et donc à l’amélioration de la qualité de vie des populations. « Nous sommes également convaincus que nous contribuerons, à travers ses produits, à l’amélioration du taux de couverture énergétique grâce aux opportunités qu’offrent nos infrastructures existantes », a-t-il soutenu.

Cela est, pour le ministre en charge de l’énergie, Bachir Ismaël Ouédraogo, une très belle opportunité pour le Burkina Faso de résorber la question d’accès à l’énergie étant donné que moins de 3% des populations en milieu rural ont accès à l’énergie et que de façon générale, au Burkina, seulement 20% de la population a accès à l’énergie. « L’Etat à lui tout seul ne peut pas résoudre le problème de l’énergie », a-t-il indiqué. Sans énergie, pour le ministre, il n’y a pas de développement possible. Voir une initiative privée qui pourra mettre à la disposition des populations rurales, a-t-il ajouté, de l’énergie et encore plus une énergie renouvelable est donc à saluer. D’ailleurs, parlant d’énergie renouvelable, selon Bachir Ismaël Ouédraogo, le Burkina dispose d’une très grande richesse qui est le soleil et entend se positionner comme le leader dans la sous-région.

Le compteur Neema et le kit Veenem de Orange Burkina pour plus d accès à l énergie

« Je salue donc Orange qui s’y est engagé et je demande à l’ensemble des acteurs et aux populations d’accepter ces produits car ils vont nous permettre en fonction de nos moyens d’avoir accès à une énergie majeure », a lancé le ministre en charge de l’énergie. Un appel du ministre que le maire de la commune de Korsimoro a réitéré en invitant ses populations à ne pas hésiter à s’offrir ces services qui seront d’une grande utilité pour le développement de sa commune.

Adama SIGUE

Share With:
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR