Recent Posts
a
19 November 2019

COLLECTIF DES ARCHITECTES DU RIRE: Un an déjà! 3 spectacles pour les festivités

Partager
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages

Le Collectif des architectes du rire (CAR) a animé le 29 octobre 2019 dans ses locaux sis au quartier Gounghin de Ouagadougou, une conférence de presse entrant dans le cadre des activités de son premier anniversaire.

Le Collectif des architectes du rire (CAR) a un an. Un anniversaire, ça se fête. Et le CAR ne compte pas déroger à cette règle. C’est pourquoi il organise le festival « Rire en fête » avec à l’affiche, une série d’activités. Cela, pour marquer d’une pierre blanche son existence dans le monde de l’humour. Pour annoncer ses activités, une conférence de presse a été organisée en vue d’échanger avec les hommes et femmes de médias et partant, annoncer le programme à l’opinion publique. Trois spectacles sont prévus pour célébrer cette première bougie. Le premier est prévu pour se tenir le 1er novembre sur le site du SIAO à 20h pour un prix d’entrée de deux mille francs (2000 F CFA). Le deuxième spectacle, un gala international d’humour, se tiendra le 2 novembre à l’Institut français de Ouagadougou. Le troisième spectacle se tiendra à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO) au profit des détenus afin de leur redonner du sourire. Ce spectacle sera suivi d’un repas communautaire et d’un match de football.

De nombreux humoristes de pays différents sont attendus à Ouagadougou pour la commémoration des 1 ans du CAR

Des humoristes qui vont entretenir le public, il y aura entre autres, Moussa Petit Sergent, Philo, les Zinzins de l’art, Cliachi, Omar Defunzu, Agalawal, El Presidente, Génération 2000, Lajaguar, Djo le rapide, Lazare, Eric Gaego, Soum le sapeur et bien d’autres. Ils viendront du Burkina Faso, de la Côte-D’Ivoire, de la France, du Gabon et de la Suisse. Le CAR abritera également, dans le cadre de cet anniversaire, un Master Class qui réunira de grands noms de l’humour. Et les organisateurs de rassurer les uns et les autres quant aux questions sécuritaires.

Le géniteur du CAR, Moussa petit Sergent a promis une fête de ouf aux invités

Né pour répondre à un besoin, celui de déstresser les gens face aux nombreuses difficultés que connaît le monde en ce moment, le CAR a, selon ses initiateurs, réussi le pari de créer une adresse du rire, de concilier les énergies des humoristes burkinabè. En une année d’existence, il a, à son compteur, une trentaine de spectacles de plusieurs humoristes. Le CAR évolue dans des activités telles que la création et la diffusion de spectacles. Mais, selon Moussa Petit Sergent, son géniteur et président, d’autres activités sont en perspective. Au nombre de celles-ci, un projet dénommé « Les divas du rire » qui réunira des artistes humoristes femmes pour des séances d’échanges et de formation. Ce projet aura pour objet de susciter des vocations au sein de la gente féminine car, a-t-il fait remarquer, jusque-là, il n’y a qu’une seule femme, en l’occurrence Philo, qui évolue dans ce domaine quand bien même les talents ne manquent pas.

Christine SAWADOGO (Collaboratrice)

Légende :

1 – Les animateurs du point de presse entrant dans le cadre de la célébration du premier anniversaire du CAR (DR)

2 – Moussa Petit Sergent, géniteur et président du Collectif des architectes du rire (DR)

3 – A l’affiche de cet anniversaire, de grands noms de l’humour africain et d’ailleurs

 


Partager
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR