19 October 2021

Danse contemporaine : La compagnie Sinignassigui de Ouahigouya présente sa première résidence de création.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La compagnie de danse Sinignassigui a présenté ce samedi 18 septembre 2021 le résultat de sa toute première résidence de création. L’évènement s’est déroulé au sein du CERMUD de Ouahigouya et a réuni des artistes venus de différentes villes du Burkina.

La compagnie Sinignassigui a présenté au spectacle un spectacle riche en couleurs.

Abdoul Aziz Diabaté est le fondateur de la troupe de danse Sinignassigui de Ouahigouya. Danseur professionnel, il a fait ses débuts dans la troupe Badema dans la même ville. Il se fera également former à Bobo et dans le prestigieux Centre de danse et de la chorégraphie (CDC) de Ouagadougou. Il a eu l’opportunité de représenter le Burkina à travers des tournées en Europe dont la dernière en date est la danse de la biennale qui s’est tenue entre mai et juillet 2021 en France. Plein d’ambitions, notre jeune danseur décide de mettre en place sa propre troupe de danse. C’est ainsi que Sinignanssigui voit le jour en mars 2021. Il s’agit d’une troupe composée de jeunes passionnés de danse, tous résidents à Ouahigouya.

Le public est sorti massivement vivre l’évènement et soutenir l’initiative.

Ce samedi 18 septembre a été un grand jour pour la jeune troupe car elle présentait pour la première fois de son existence le résultat d’une création majeure. Les 10 danseurs de la troupe ont travaillé d’arrachepied pendant 10 jours sous la directive de Ben Sallah Cissé, danseur et chorégraphe professionnel. Fort d’un riche parcours, ce dernier est venu apporter son expérience à ces jeunes qui ont pour ambition de lui emboiter le pas. Parents, amis et professionnels de la culture ne se sont pas fait compter l’évènement. La soirée débute avec les prestations d’artiste musiciens venus soutenir la troupe de danse. Ensuite, Abdoul Aziz Diabaté prend la parole pour souhaiter la bienvenue aux spectateurs et expliquer le bien-fondé de sa démarche. « Nous n’avons pas choisi la danse parce que nous n’avions rien d’autre à faire. C’est notre passion et nous nous battrons pour nous réaliser. A vous tous ici présent, je vous confie la compagnie Sinignassigui. J’espère qu’avec votre soutien nous atteindrons nos objectifs » a-t-il déclaré.

Ben Salaah Cissé et Abdoul Aziz Diabaté (torse nu) sont satisfaits du résultat de la création.

Les spectateurs ont eu droit une représentation haut de gamme. Un spectacle riche en couleur, interpréter par des danseurs débordants d’envie et d’énergie. La création aborde le thème de la vie en société et ses vicissitudes. Nous sommes confrontés à des difficultés de toute sorte qui nous font trébucher de temps à autre. Mais quoi qu’il arrive, il faut savoir trouver la force de rebondir et de poursuivre sa route. Ben Sallah Cissé est satisfait du rendu après seulement 10 jours de travail. « Nous n’avons eu que 10 jours de travail et avec la rigueur, nous avons atteint un résultat satisfaisant. J’ai particulièrement apprécié l’énergie des danseurs sur scène » a-t-il confié. Quant au public, il a réservé un standing ovation aux artistes à la fin de leur prestation, synonyme de satisfaction. Le fondateur de la troupe a saisi l’occasion lancer un appel à toute personne à mesure de les soutenir à le faire. « Nous avons besoin de matériel de travail, notamment de tenues. Nous avons également besoin de ressources pour motiver les jeunes qui logent loin pour certains » a-t-il plaidait. Il invite par ailleurs toutes les personnes qui hésitent encore à se mettre à la danse à surmonter les préjugés car la danse est un métier comme un autre.

Bon vent à la compagnie Sinignassigui qui a de beaux jours devant elle.

Par Wend Kouni

 


Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR