Afriyelba
A la Une Société

Elimination de la Côte d’Ivoire. Doit-on encore accorder du crédit aux experts du foot?


Après le Gabon de Aubamegnang, l’Algérie de Mahez, c’est le tour de la Côte d’Ivoire, champion en titre de Passer à la trappe ce soir à la Coupe d’Afrique des Nations. Battus 1 à O par l’équipe du Maroc entrainée par Hervé Renard, celui là même qui les avait portés sur le toit du football africain, les Eléphants de la Côte d’Ivoire sont sortis de la présente CAN sur la pointe des pieds. Une très grande désillusion.  La sortie prématurée de ces 3 trois grandes nations, aucun expert du football ne l’avait prévu. Tous, aussi bien africains qu’européens voyaient ces équipes aller loin, si non même très loin. Tout comme tous les instituts de sondage qui n’ont pas vu l’élection de Donald Trump à la tête de l’Etat américain, tous les experts et consultants de foot n’ont pas vu venir l’élimination de ces équipes qu’ils ont donné pour favoris. Ils ont au contraire vu une élimination de certaines équipes telle que les Etalons du Burkina Faso au premier tour. Après les explications sur le terrain, tous les pronostics on été déjoués. Si fait que l’on se demandent quel crédit accordé encore aux experts et aux consultants de foot?. Comme on aime à le dire, le football, c’est sur le terrain et non sur les papiers.


Articles similaires

Aguibou Sanou acteur principal de « les voleurs danseurs »: « nous avons tout fait pour projeter mon film au FESPACO en vain »

Afriyelba

Kanye West frappé par un nouveau drame familial dix ans après la mort de sa mère

Afriyelba

Sabots d’or 2019: les détails de la cérémonie dévoilés à la presse

Afriyelba

1 comment

bod Jan 25, 2017 at 12 h 39 min

Merci pour cette analyse combien irréprochable. Certains experts sont même passés maitres dans l’art de minimiser voire humilier les Etalons à travers les commentaires qu’ils font sur les radios internationales. Le résultat est là, implacable. Les Etalons sont parmi les meilleurs d’Afrique. Nous supporters des Etalons invitons ces experts à la toilette de leur mentalité. Car, les frustrations qui en découlent influencent négativement les performances des Etalons. Pire, ces commentaires repoussent les recruteurs des Grands clubs d’Europe présents aux différentes compétitions et fragilisent les chances des nôtres d’évoluer dans les grands clubs. En 2013, au sortir de la CAN où nous avons été finaliste malheureux, c’est cette campagne qui a fait qu’aucun joueurs burkinabè n’a eu un transfert intéressant dans un club européen. Des pays qui brillent par leur faible niveau et leur absence au haut niveau se retrouvent avec des dizaines d’enfants dans lesdits clubs ! quelle absurdité !

Reply

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR