Afriyelba
Mode

FESPACO 2019: super « Nin taabo » du collectif des artistes du Burkina


Le samedi 23 février 2019 marquait l’ouverture officielle du cinquantenaire du Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou ( Fespaco), au stade municipal Isssoufou Joseph Conombo. A cet effet un collectif d’artistes Burkinabè a souhaité la bienvenue aux festivaliers à travers chants et danses. Il s’agit de Nourat Zoma, Imilo le chanceux, Dicko fils, Pamika, Roger Ouango, Youssouf Compaore et Smarty. D’entrée de jeu Nourat a séduit le public avec sa voix perçante et sa maîtrise du live. Le public a eu pour son compte avec cette célèbre phrase du pays des hommes intègres prononcée uniquement lors des événements festifs. Cette phrase n’est nulle autre que le mythique “ Nin taabo wena tassid vinre vilguid youmd konda taab yaaka “.

La traduction en Français donne “ Bonne fête que Dieu nous protège et nous permette de célébrer la prochaine, des années et des années “. Nourat, Youssouf Compaore et Ouango Roger se sont chargés de souhaiter un bon festival aux amoureux du 7e art avec la langue nationale Mooré. Imilo Lechanceux a assuré la partie Dioula avant que Dicko fils et Smarty ne fassent retentir le Fulfuldé et le Français dans la cuvette du Stade municipal. Les sept artistes se sont fait accompagner par des rythmiques allant du tradi-moderne au coupé décalé en passant par le reggae et le rap. Le moins que l’on puisse dire est que les les festivaliers  ont accueilli à bras ouvert cette chorégraphie au regard des applaudissements, des sifflements et des cris de joie qui retentissaient au stade.Vous avez aimé n’est ce pas?

Sougrinoma Ismaël Gansore


Articles similaires

FACE A FACE DEZ-FLO: IMILO A HARANGUE LA FOULE

Afriyelba

Top 10 Budget-Friendly Vacation Destinations, Including Venice!

Afriyelba

Sean Kingston frappe un fan pendant son concert

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR