Afriyelba
A la Une Société

FESTIMA2018 : Les Ivoiriennes Zaouly et Saapro ont séduit les Dédougoulais !


Vous l’aurez surement remarqué dans nos précédents écrits. La cote d’ivoire fait partie des 5 pays de la sous-région Ouest africaine invités à la 14 édition du festival international des masques et des arts de Dedougou (FESTIMA). Le mardi 28 février 2018, nous nous sommes rendus sur la place du festival pour suivre autour de 22h la prestation de la société de masque Ivoirienne représentée par 5 reines de la scène.

Zaouly (La plus belle) une richesse culturelle qui a été Legué par une sublime créature ivoirienne qui portait le nom de sa trouvaille. C’est une danse qui magnifie la femme, elle est beaucoup pratiquée par les femmes mais les hommes peuvent également se défouler un peu. Au début le Zaouly était sacré mais par la suite, elle a été désacralisée. Elle est mise sur scène lors des cérémonies de réjouissance. Ces explications proviennent de Krimbo Delagrange formateur chorégraphe et directeur artistique du Zaouly.

Les filles en pleine prestation

En outre il faut noter qu’à côté de la danseuse qui joue le rôle de Zaouly, nous avons une autre danseuse qui représente la fille de Zaouly. Elle s’est Flaali, a en croire Delagrange. Il a continué en précisant qu’on retrouve toujours dans ce groupe de 5 filles, un masque en paille baptisé Saapro qui signifie serpent en bois. Les deux autres filles sont des accompagnantes des trois précédemment cités. Force est de reconnaitre que les pas de danse de ces amazones ivoiriennes ont pulvérisé la place du festival.

C’est avec le sourire aux lèvres qu’elle représente Zaouly (la plus belle)

Du Saapro ( Serpent en bois) qui montait sur une table placée au milieu de la piste, pour montrer que le serpent en bois monte partout, en passant par les jeux de reins, de poitrine, et les invitations des spectateurs à danser, les 5 danseuses ont séduit les habitants de la cité de Bankuy. La seule chose qu’on pouvait entendre c’était leurs applaudissements bien nourris et leurs cris de joie. La troupe Zaouly est actuellement basée à Abidjan. Ici au FESTIMA, elle doit prester encore le vendredi 2 mars 2018. Vous êtes donc prévenus.

Sougrinoma Ismael GANSORE


Articles similaires

BURKINA FASO : Le Cajef stimule l’esprit entrepreneurial des jeunes

Afriyelba

 » WEND YA WENDE » le new single de Dez Altino sort cette semaine

Afriyelba

Découvrez qui est Malala, la plus jeune nobel de la paix

Afriyelba

1 comment

Anonyme Mar 3, 2018 at 19 h 34 min

Type Message:

Reply

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR