Recent Posts
a
19 November 2019

Fête en rire: 1er spectacle réussi au SIAO

Partager
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages

Le Collectif des Architectes du Rire (CAR) à l’ocasion de son premier anniversaire a honoré son premier spectacle dans la cour du Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou (SIAO) ce vendredi 01 novembre. Les spectateurs n’ont pas regretté d’avoir fait le déplacement. Des humoristes burkinabés, ivoiriens, congolais et suisse se sont entretenus avec eux  pendant plus de deux heures de temps.

Les Ouagalais se sont fortement déplacés pour vivre le spectacle

Initialement prévu pour commencer à 20 heures, c’est autour de 21 heures la première soirée de l’anniversaire du CAR a débuté dans la cour du SIAO. Les amoureux de l’art en particulier de l’humour sont sortis massivement pour soutenir le CAR. Vu l’euphorie du public, les humoristes ont atteint leur objectif qui est de les faire rire. C’est dans la peau de MC que Jones du groupe génération 2000 a annoncé le groupe les homotoqué pour planter le décor . A la suite de  jeune groupe qui a fait marer le public avec le sketch sur l’infidélité , c’est Soum le sappeur qui est venu confirmé son talent d’humoriste.

Les Zinzins de l’art ont été fortement applaudis

Pizzaroro, le groupe génération 2000, Lazare  ont clos la première partie du spectacle. Quant à la 2e partie, c’est les zinzins de l’art composé de l’intellectuel Kaboré et de Lucas qui l’a débuté . Très applaudi par le public, ils se sont donné à fond avec des petites histoires dont eux seuls ont le secret. Moussa Petit Sergent, Jo Le Rapide, El Adji Kliachi, le congolais Leni Mbunga sont par la suite monté sur scène pour faire monter la température avant l’apothéose. L’apothéose a été assuré par l’ambassadeur Agalawal qui, pendant plus de 30 minutes a offert un spectacle de haut niveau aux invités de Moussa Petit Sergent, initiateur du CAR.

Le créateur du CAR, Moussa Petit Sergent a épaté le public

Pour cet anniversaire grandiose de « fête en rire » célébré par le CAR, un autre spectacle s’est tenu ce 02 novembre 2019 à 20h à l’Institut français. La dernière étape a été exécutée dans la matinée de ce 3 novembre à la Maison d’Arrêt et de Correction de Ouagadougou.

L’ambassadeur Aga Lawal a assuré l’apothéose de la première soirée de la fête

Eunice NIKIEMA


Partager
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR