Afriyelba
Mode

Habiller chaque burkinabè, le rêve de la marque Oum’C.


La styliste burkinabè Oumou Compaoré , promotrice de la marque Oum’c a présenté un ensemble de collections le 28 juillet dernier dans le somptueux cadre de la résidence Amsterdam. L’ex mannequin a pour ambition de voir sa marque adoptée par tous les burkinabè, sans distinction de classe sociale. Son combat est d’imposer le Made in Burkina au pays des hommes intègres.

Le Faso danfani, mis en valeur par Oum’C

Débordant inspiration, elle a présenté 13 collection en une soirée. Oumou Compaoré poursuit un but à travers cette présentation. << Je suis à la recherche de ma cible. Les tenues que je confectionne sont faites pour être portées partout. Au bureau, à l’atelier, sur les chantiers à la maison,etc. Vous aurez remarqué que j’ai fait les shooting avec des personnes qui n’ont rien à avoir avec le mannequin typique que connaissent les burkinabè. Il y’a des femmes de foyer, des bureaucrates, des enfants,etc. >> a-t-elle expliqué.

La création Liberté est inspirée de la tenue léopard que l’ex président zaïrois Mobutu aimait porter.

Il a fallu trois mois à la styliste et son équipe composée de 6 créateurs pour mettre en place cette collection. La création phare de la collection est la création  »Liberté ». C’est une création inspirée de l’ancien président zaïrois Mobutu. << Comme son nom l’indique, cette création exprime la liberté , avec un côté sauvage. Nous avons utilisé des fourrures de léopard, comme aimait le président Mobutu>> a-t-elle confié. Un autre aspect du combat de la jeune styliste, s’est d’amener les burkinabè a porter le made in Burkina. Dans cette optique, elle fait a promotion du tricot fait au Burkina Faso. Elle met également à la disposition du public des tenues très abordables, du point de vue rapport qualité prix. Oum’c propose lors de de ses soldes des robes de soirée à 5000 francs CFA et des tenues à 10000 francs CFA.

Une dame en tenue de sortie de Ou’c

On se souvient que la valorisation du kôkô dunda est l’initiative du styliste burkinabè Sébastien Bazemo. Oum’C a la même ambition avec le pagne tissé et le tricot made in Burkina. Elle a foi que les burkinabè peuvent s’habiller avec les tenues confectionnées exclusivement au Burkina Faso.

Les tenues de la marque Oum’C sont faites pour habiller tout le monde.

Le showroom de Oum’C vous attend pour vous faire plaisir et contribuer à la valorisation du textile burkinabè.

Par Wend Kouni

 


Articles similaires

BOBO FASHION WEEK: C’est parti pour la 1ére édition

Afriyelba

CONCERT PRESTIGE ACTE 2: “Debatoro fetichise la parole” Dixit Maître Pacere Titenga

Afriyelba

Le père de Rihanna demande l’abandon de la plainte de sa fille contre lui

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR