Afriyelba
A la Une Société

Humour: c’est parti pour le projet « Un spectacle, une ville propre » de Lajaguar


Dans l’après-midi du 14 décembre dernier, dans l’enceinte de l’Institut Supérieure Polytechnique Privé (ISPP), l’humoriste burkinabé Severin Yaméogo dit Lajaguar a effectué  le lancement de son projet « un spectacle, une ville propre ». Le top départ de ce vaste projet qui prendra fin en 2030 a été donné  sous les regards encourageants  du directeur général du Bureau Burkinabé du Droit d’Auteur (BBDA) Walib Bara et de nombreux autres personnalités venues soutenir l’initiative

Sévérin Yaméogo  alias Lajaguar a offert vingt poubelles et sept lave- mains d’une valeur de plus d’un million de franc CFA à l’ISPP.  En effet, depuis environ trois ans, l’artiste a monté un projet qui lui permet d’associer l’humour à une noble cause. C’est de là que « un spectacle, une ville propre » est né. Le projet consiste en un don de matériel d’assainessement dans les écoles, les universités, les centres de santé et autres espaces afin de maintenir les espaces publics sains. «  J’ai décidé de lutter pour la cause écologique à travers des spectacles afin de toucher le maximum de personnes. Aussi, par la suite, je compte mettre en place des usines de recyclage, j’investis quelques millions aujourd’hui pour en récupérer plus dans quelques années. » dixit Lajaguar enthousiaste.  Selon l’humoriste, le projet s’élève à 1,7 milliard l’année  et s’étendra jusqu’en 2030.  D’ici la fin du projet, l’objectif final sera de pouvoir créer des usines de recyclages dans chacune des 45 provinces du Burkina Faso.

L’humoriste présentant le modèle de poubelles qui seront distribuées dans les écoles et les grandes écoles du Burkina

Lajaguar a expliqué qu’en effet, sa carrière débutera officiellement  en 2020 et finira en 2030. Pour lui, ses dernières années passées dans l’humour était une sorte de stage pour acquérir l’expérience pour enfin se lancer officiellement.  En ce qui concerne le financement du projet, l’artiste a signalé qu’il a économisé ses droits d’auteurs de la période de 2017 à 2018 qui s’élèvent à plus de 3 millions pour confectionner 300 poubelles. Walib Bara du BBDA n’a pas manqué de féliciter Lajaguar et a lancé un appel au ministère de l’environnement afin qu’il considère l’humoriste comme un potentiel ambassadeur dudit ministère.

Outre le fait que le projet contribue à la protection de l’environnement, l’artiste veut être un exemple pour les jeunes. « A travers ce projet, je veux inviter les jeunes à réfléchir et à entreprendre. On ne doit pas compter seulement su nos diplômes pour qu’on nous emploi » a confié le promoteur de « un spectacle, une ville propre ». Aziz Ouédraogo, le chargé de communication de l’ISPP, représentant la directrice générale de l’institut a salué l’initiative à sa juste valeur  et a féliciter le promoteur pour cet idée lumineuse qui va permettre à son institut de vivre dans un environnement saint

A l’issue de la cérémonie de lancement, Lajaguar a posé en famille avec les officiels. On reconnait le DG du BBDA (en lunette)

A l’issue du lancement de ce vaste projet ambitieux  l’humoriste écologique a confié qu’il se rendra prochainement dans des  centres de santé, d’universités  pour faire des dons et se produire gratuitement  comme il l’a fait à l’ISPP.

Eunice NIKIEMA


Articles similaires

Brand New: Dez Altino ft Lady Ponce. Jalousie

Afriyelba

Ve EDITION DES SOTIGUI AWARDS: ce sera du 12 au 14 novembre

Afriyelba

Demi-finale CAN 2017: Les Etalons tombent les armes à la main

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR